Noix Vomique

Uchronie (2)

La France menait en République centrafricaine une opération militaire pour faire cesser les affrontements meurtriers entre chrétiens et musulmans. Le 10 décembre 2013, à Bangui, alors qu’il était venu s’entretenir avec le président Michel Djotodia, le président François Hollande fut tué par des miliciens de la Séléka qui lui avaient tendu une embuscade sur le tarmac de l’aéroport M’Poko. L’annonce de la mort du président français par un général soudanais de la Séléka suscita une immense émotion. En France, la classe politique mit ses différends entre parenthèses pour rendre de vibrants hommages à François Hollande, salué par tous comme un «très grand président». François Hollande rejoint ainsi le panthéon des chefs d’État fauchés en pleine gloire et unanimement regrettés: avant lui, on se souvient de John Fitzgerald Kennedy, assassiné à Dallas le 22 novembre 1963, ou encore d’Adolf Hitler, assassiné à Berlin le 9 novembre 1934.

Written by Noix Vomique

16 décembre 2013 at 18 h 51 min

Publié dans Uncategorized

12 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Excellent ! "fauché en pleine gloire" ahahah

    Umadrab

    16 décembre 2013 at 20 h 14 min

  2. Racontez pas de connerie. Il faudra une nouvelle élection. Pas le temps d’organiser une primaire dans les partis. On se retrouve avec Bayrou, Copé, Désir, Le Pen et Mélenchon au premier tour (plus d’autres guignols comme Poutou). On aurait l’air malin !

    Imaginez le second tour Désir Le Pen ou Copé Bayrou !

    Nicolas

    16 décembre 2013 at 20 h 17 min

    • Un second tour Désir-Le Pen… Les deux créatures que Mitterrand avait mises sur le devant de la scène pour faire passer la pilule de la rigueur: ce face-à-face serait finalement la conclusion logique de ces trente dernières années de politique…

      Noix Vomique

      17 décembre 2013 at 16 h 51 min

  3. AFP – 16/12/2030 : Dans ses mémoires dont des extraits seront publiées demain dans l’’Express, Nicolas Sarkozy fait des révélations stupéfiantes sur le drame de Bangui de 2013. On se souvient de l’immense émotion provoquée par l’assassinat de François Hollande alors en pleine ascension confirmée par les sondages (+0,2%) A l’instar de J.F.Kennedy et de A.Hitler, trop tôt enlevés à l’affection de leurs peuples, François Hollande n’avait pas eu le temps de déployer son immense destin et avait dû laisser la Fwance au milieu du gué du vivrensemblapaisé.
    Sarkozy est formel. Il était là et a vécu les derniers instants du héros en lui tenant la main : Confronté aux perspectives radieuses des sept prochains semestres qui s’offraient à lui, François Hollande, poussé par son humilité naturelle lui aurait confié : "- Ce serait trop pour ma gloire". C’est alors "dans la dignité" qu’il a demandé au pwésident centwafricain (contre une aide de 7 milliards d’€) de lui prêter le général soudanais de sa garde pour procéder à son "suicide assisté"…

    leplouc

    16 décembre 2013 at 20 h 19 min

  4. Comme je l’ai écrit chez plouc, hollande mourir en ayrault, ce n’est même pas une des nombreuse branches de la Science -Fiction comme l’est l’uchronie encore moins du space -opéra ou du cyber-punk mais simplement impossible, ce mec ne voit pas son falcon alors comment verrat il des miliciens venus pour le tuer, il serait simplement mort contre gré.

    Seuls les aficionados,le pleureraient et encore simplement parce qu’ils pourraient plus se gaver à la cantine de l’ Elysée pour certain en tenue d’Auguste.

    Hollande décédé, 65 millions de français heureux, c’est impensable.

    grandpas

    16 décembre 2013 at 22 h 34 min

  5. Hollande fauché en pleine gloire ! et l Histoire retiendra que c’était de la faute de Sarkozy.

    Non mais, uchronie, je veux bien mais hollande et gloire, c’est tout simplement pas possible.

    corto74 (@corto74)

    16 décembre 2013 at 23 h 28 min

  6. Moi, je signe tout de suite, je serais même prêt à rendre un vibrant hommage…

    Amitiés.

    NOURATIN

    17 décembre 2013 at 8 h 16 min

  7. Vous oubliez Ceaucescu, aussi, "fauché en pleine gloire". Autant dire un modèle, pour le président que le monde entier nous envie.

    Ceci dit, ensuite, le réveil sonna comme chaque matin, et le chômage et la dette publique continuèrent leur croissance régulière.

    Al West

    17 décembre 2013 at 15 h 32 min

  8. J’ai bien aimé la chute.

    Catoneo (@catoneo)

    18 décembre 2013 at 9 h 55 min

  9. Amusant, mais Le Pen créature de Mitterrand c’est plus qu’un raccourci !

    pharamond

    18 décembre 2013 at 18 h 48 min

    • Oui, Pharamond, je reconnais que j’exagère un peu… Mais j’aime bien taquiner les socialistes en leur disant que c’est Mitterrand qui a donné un coup de pouce au FN au moment même où SOS Racisme était créé…

      Noix Vomique

      18 décembre 2013 at 22 h 08 min

  10. Ce qui est rigolo, c’est que tous ceux qui aspirent à prendre sa place, sont aussi nuls que lui.
    Bonnes fêtes. Et à bientôt .

    Pangloss

    23 décembre 2013 at 15 h 23 min


Les commentaires sont fermés.

%d bloggers like this: