Noix Vomique

Billet de feignasse

with 14 comments

J’ai passé le jour de l’An à avoir l’intention d’écrire un billet pour présenter mes meilleurs vœux aux lecteurs de ce blog. Mais une vague gueule de bois m’en a détourné: j’ai finalement traînassé de blog en blog, remettant toujours à plus tard le moment de rédiger mon billet, et mes filles, que je trouvais bizarrement bruyantes et agitées, ont finalement servi mon penchant à procrastiner et m’ont invité à délaisser l’ordinateur pour jouer avec elles au Lego. Auparavant, j’avais certes laissé un message de circonstance sur chaque blog où je musardais, mais c’était quelque peu discriminant: les lecteurs de ce blog ne sont pas forcément des blogueurs et ils ont tous droit à recevoir mes vœux. Je leur souhaite donc  -je vous souhaite donc- une bonne et heureuse année et je serais tenté, comme Koltchak et Aristide, d’ajouter "quand même". Et, un peu comme on compte les voitures brûlées un soir de réveillon, je vais en profiter pour dresser un bilan comptable de ce blog.

Deux années ont passé depuis les débuts du blog, quand, en janvier 2012, le premier billet était une réaction aux voeux du candidat Hollande. Souvenez-vous de ce long plan fixe, de ces gestes empruntés, de ce fond vaguement mauve qui faisait penser à une publicité pour les pompes funèbres. Comment les gens pouvaient-ils croire à ça? La bérézina politique de l’année 2013 n’aura donc pas été une surprise. François Hollande ne m’a jamais convaincu, je n’ai donc aucune raison d’être déçu ou de m’indigner. On en rirait volontiers, à condition quand même de réprimer la tristesse que nous inspire le spectacle de cette France, cette France tant aimée, mais humiliée par ceux qui veulent lui faire abdiquer son identité au nom d’une quelconque et illusoire modernité. On frémit lorsqu’on réalise que Christiane Taubira fut incontestablement la personnalité politique de l’année. Mais, puisque les socialistes, misérables girouettes, l’adulent après l’avoir tellement détestée en 2002, on pourrait logiquement formuler le vœu de la voir à Matignon en 2014: cela aurait davantage de gueule que l’actuelle endive et, au moins, on se bidonnerait. Une garantie pour écrire plein de billets de blog.

Bon, passons au bilan comptable. En 2013, ce blog a été vu 39 396 fois. Soit une moyenne de 108 visites par jour et environ 3000 visites par mois. Ne vous donnez pas la peine de ricaner, je sais que c’est nul, mais, à l’image d’un gouvernement qui se réjouit du ralentissement de l’augmentation du chômage, je suis satisfait: c’est beaucoup mieux que les 27000 visites de 2012. Au classement général ebuzzing, je ne décolle pas de la 3000ème place et je me trouve en 134ème position du classement politique en décembre, c’est-à-dire loin, très loin, derrière Corto qui occupe la 10ème place.

J’ai publié 54 billets en 2013, c’est-à-dire 1 par semaine en moyenne. C’est sans doute peu et il faut voir là les effets de ma tendance à la procrastination. Mais je me demande quand même comment d’autres arrivent à trouver le temps et l’énergie pour produire des billets tous les jours. Bref. En général, chaque billet est vu entre 200 et 300 fois -et la moitié des visites a lieu durant les premières vingt-quatre heures. Trois billets se détachent nettement du lot: Le mariage homosexuel est un non-sens (942 vues), François Hollande demande pardon pour la bataille de Poitiers (769 vues) et Shopping tragique à Saint-Lazare: 1 mort (611 vues). À l’inverse, certains billets, qui me semblaient pourtant très corrects, ont eu une audience très décevante: Un centenaire à la commémore-moi le noeud (191 vues) ou encore L’Allemagne, la France et les 500 millions de la Begum (139 vues).

Bizarrement, les billets les plus lus ne sont pas les plus commentés. Le billet avec le plus de commentaires fut en effet Incroyable! Le nouveau Pape ne plaît pas aux gauchistes! (26 commentaires), suivi par Le métro, courrier du coeur et Le Rom est l’avenir de l’homo (19 commentaires chacun). En 2013, les commentateurs les plus actifs furent Nouratin (38 contributions), Koltchak (27 contributions), Aristide (16 contributions), Nicolas (13 contributions) et Carine (10 contributions). Je tiens à les remercier, ainsi que ceux dont la contribution a été plus modeste. Et je dois faire mon mea culpa: je visite beaucoup de blogs mais je suis un piètre commentateur. Or c’est une dimension importante du bloguage: les blogs fonctionnent comme un réseau social et, peu à peu, des liens se tissent. Ayons d’ailleurs une pensée pour Lapin Malade, qui fut ici un commentateur régulier et qui nous a quittés le 10 mars dernier. Qu’il repose en paix.

Tiens, une anecdote, à propos de réseaux sociaux. Il y a quelques semaines, je discutais avec mes élèves de terminales ES du fait d’avoir, ou non, une conscience sociale. Une élève m’a sorti le plus naturellement du monde qu’elle avait une conscience sociale parce qu’elle "savait exactement combien d’amis elle avait sur les différents réseaux sociaux"! C’est joli, ça, non?

La blogroll est un outil fondamental du réseautage car elle sert à envoyer des lecteurs vers des blogs que l’on apprécie. Les trois quarts des visiteurs sont arrivés sur mon blog en passant par une blogroll. À lui seul, le blog de Didier Goux amène pratiquement un quart des visiteurs! Viennent ensuite les blogs de Corto et de Jacques Etienne. Twitter m’a apporté sur l’année 371 visites. Facebook, que je délaisse complètement, m’a apporté 218 visites. Personnellement, j’utilise essentiellement Twitter comme un prolongement de ma blogroll: je twitte les liens vers les derniers billets publiés. Je suis assez dubitatif sur l’impact de Twitter mais il est vrai que j’ai un nombre de followers (149) trop ridicule pour pouvoir tirer des conclusions. Certains billets furent plus retweetés que d’autres, tels que François Hollande demande pardon pour la bataille de Poitiers, qui avait été pris au premier degré par nombre de twittos. Enfin, il faut mentionner Temps de réaction, qui est un agrégateur d’une partie des billets publiés dans la réacosphère, et qui m’a apporté 753 visites: c’est la quatrième source de flux. En conclusion, on voit l’avantage de la blogroll dynamique, qui place en premier les billets les plus récents: elle génère dès la parution du billet beaucoup plus de flux. Les blogs équipés d’une blogroll dynamique sont donc mes premiers référents. Je remercie au passage tous les blogueurs qui ont intégré mon blog à leur blogroll. Quant au blog sans blogroll dynamique m’ayant apporté le plus de visiteurs, c’est celui de Skandal. Certains visiteurs ne semblent pas gênés par l’immobilisme d’une blogroll et ils semblent utiliser la mienne comme une gare de triage: les liens vers Guerre civile et yaourt allégé, La lime et Koltchak furent ainsi les plus sollicités en 2014. Je terminerai là-dessus, et ce sera mon vœu de blogueur pour 2014: que WordPress mette enfin à notre disposition une blogroll dynamique, bordel!

Written by Noix Vomique

2 janvier 2014 à 12 h 57 min

Publié dans Uncategorized

14 Réponses

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. La quantité de billets et le nombre de visites ne sont pas déterminants, ce qui compte, c’est la qualité et elle est là. Je formulerai donc le vœu spécifique que vous continuiez !

    jacquesetienne

    2 janvier 2014 at 13 h 17 min

    • Merci Jacques. Bonne année à vous!

      Noix Vomique

      2 janvier 2014 at 13 h 56 min

      • Je ne peux que plusseoir le propos de Maître Jacques. Vous produisez peu, mais bien et c’est là l’essentiel.

        Bonne et heureuse année et continuez à nous ravir de vos billets.

        koltchak91120

        2 janvier 2014 at 14 h 59 min

  2. "En 2014, les commentateurs les plus actifs furent …"
    Avec une telle avance, qui peut les battre ?

    En 2013, j’avais bien apprécié celui sur la Begum, comme une sorte d’explication de l’héroïsme français pendant la 1GM.

    amike

    2 janvier 2014 at 14 h 41 min

  3. Je vous souhaite une bonne année 2014…Quand même. En ce qui concerne votre blog, je suis d’avis de Jacques-Etienne, ce n’est pas la quantité, mais la qualité qui est importante. Comme vous mon blog tourne entre 80 et 100 visiteurs par jour, parfois moins encore. Il y a des moments où j’ai été découragé et failli arrêté, mais l’amitié de gens comme Jacques-Etienne ou Corto, m’ont aidé à reprendre courage.
    Alors moi aussi, je vous encourage à continuer, même si parfois on a l’impression de "crier dans le désert".

    Jean-François

    2 janvier 2014 at 14 h 42 min

  4. "Ne vous donnez pas la peine de ricaner, je sais que c’est nul" : comme Jacques, tiens ! (ça s’arrose). Vous faites 50 billets par, j’en fais 800. J’ai dix fois plus de visites…

    "Bizarrement, les billets les plus lus ne sont pas les plus commentés." c’est un "vieux" phénomène. Les billets appréciés sont bien signalés dans les réseaux sociaux et autres machins mais on n’ose pas commenter les bons billets où tout a été dit.

    "Nicolas (13 contributions)" Ah oui, mais ça ne fait pas un an que je trolle ici, hein !

    Désolé de ne pas vous envoyer plus lecteur (désolé à titre personnel, hein ! Parce que la propagande réac…).

    jegoun

    2 janvier 2014 at 14 h 42 min

  5. Je viens d’avoir un ami au téléphone qui m’a dit que j’étais un mélange entre un réac et un progressiste…un compliment sûrement.
    Ma dualité, mais pas seulement, me permet d’apprécier votre blog toujours bien écrit

    Didstat

    2 janvier 2014 at 15 h 18 min

  6. Tiens, j’ai laissé passer seize de vos billets sans y mettre mon grain de sel…y a pas, je me fais vieux!
    Continuez, c’est excellent.
    Amitiés.

    NOURATIN

    2 janvier 2014 at 16 h 20 min

  7. Voilà un "billet de feignasse" bien long, il me semble… Qu’est-ce que ce sera lorsque vous vous mettrez au travail…
    Bon, pour dire quelque chose de sérieux je suis tout à fait d’accord sur l’importance du commentaire. D’abord c’est un élément essentiel de sociabilité et ensuite il est bien difficile de percer sans cela.
    D’ailleurs, si je décidais de prendre une bonne résolution pour cette année, ce serait celle de plus commenter chez les amis (vous remarquerez le conditionnel… pas folle la guêpe).
    Et sinon tous mes voeux pour 2014!

    Aristide

    2 janvier 2014 at 18 h 10 min

  8. Merci à tous! (réponse de feignasse)

    Noix Vomique

    3 janvier 2014 at 9 h 37 min

  9. Bonne année et encore merci.

    Petitpatapon

    3 janvier 2014 at 12 h 21 min

  10. […] ici et beaucoup d’autres choses qui sont fort bien énoncées dans cet excellent "billet de feignasse" du non moins fameux Noix […]

  11. Bonne année 2014 et que durent les billets de feignasse et autres joyeusetés !!

    Lebuchard courroucé

    19 janvier 2014 at 4 h 15 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d bloggers like this: