Noix Vomique

Sarkozy dîne au Fouquet’s: les socialistes ont la nausée pendant 5 ans

Ce matin, interrogé par France Inter sur le mea culpa de Nicolas Sarkozy à propos du dîner au Fouquet’s, le soir de son élection, François Hollande n’a pu s’empëcher, une fois de plus, de déverser son fiel:  «Oui, ça m’a touché. Il y a un côté petit garçon qui vient de dire qu’il ne retournerait plus au Fouquet’s la fois prochaine. Il a même balbutié. Il n’aura pas besoin d’y revenir puisque j’espère qu’il ne sera plus président

En même temps, François Hollande peut remercier Cécilia Sarkozy d’avoir choisi ce restaurant des Champs-Élysées pour fêter l’élection présidentielle. Car, sans le Fouquet’s, de quoi la gauche aurait-elle parlé pendant ces cinq dernières années?

Comme l’a dit Nicolas Sarkozy, le Fouquet’s, « ça a été vraiment le feuilleton« . Depuis cette fameuse soirée, qu’elle considère sans doute comme le péché originel de Sarkozy, la gauche n’a pas cessé d’utiliser le Fouquet’s comme le symbole, non seulement d’un luxe bling-bling et indécent, mais aussi de la collusion avec les riches, les people, bla bla bla. On a même entendu parler d’État-Fouquets! Ce qui est en cause ? L’image d’une poignée de beautiful people qui auraient fêté leur victoire plus que celle d’un homme. On a ainsi parlé de la bande du Fouquet’s. Les socialistes, mauvais perdants, n’ont cessé de ressasser cette histoire. Encore et encore. Ad nauseam. Ça a donné le ton de leur opposition. À deux mois du premier tour, François Hollande continue à exploiter cette histoire car il n’a rien d’autre à dire.

En fait, il n’y a pas de quoi fouetter un chat. C’était juste une soirée de victoire électorale: Nicolas Sarkozy venait d’être élu par 23 millions de Français. Ce n’est pas rien. Comme si une victoire, démagogie oblige, ça devait se fêter dans un boui-boui. Mais passons. Par ailleurs, Nicolas Sarkozy n’est pas le seul à aimer les restaurants de luxe…

En janvier dernier, François Hollande a rencontré Bernard-Henri Lévy dans un restaurant qui s’appelle Le Laurent. La salade est à 140 euros. Ce n’est pas rien. Comment peut-on dénoncer le dîner du Fouquet’s, déclarer la guerre à « l’empire de la finance » puis déjeuner ensuite dans un quatre étoiles parisien avec le philosophe le plus bling-bling que l’on puisse imaginer? François Hollande est un hypocrite.

Written by Noix Vomique

23 février 2012 à 23 h 50 min

Publié dans Uncategorized

3 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Le moins cher des plats étant à 52 € SEULEMENT -pour un petit tartare de saint jacques- il aurait pu ne prendre qu’une entrée, mais en fait, le café gourmand est à 8 € SEULEMENT (enfin… avec son régime^^), donc hein…

    Amicalement.
    Al.

    Al West

    24 février 2012 at 11 h 40 min

  2. Pas de quoi fouetter un chat…comme les affaires Karachi et Bettencourt en somme…quelle mauvaise foi:-))

    Jor

    26 février 2012 at 11 h 56 min

  3. Al,
    Apparemment, François Hollande aurait pris à petit carré d’agneau à 92 euros SEULEMENT. En fait, ce que j’aimerais savoir, ce sont les enjeux qui sont derrière cette rencontre. D’un côté, BHL, l’homme qui nous a entrainé dans la guerre en Libye, et qui apermis aux islamistes de remplacer Kadhafi. De l’autre, Hollande qui, sûr de remporter l’élection, est déjà en train de distribuer les postes…

    Jor,
    Quelle mauvaise foi? Je ne vois pas le rapport avec Karachi et Bettencourt: ce sont des affaires et il y a une enquête pour savoir si la loi a été bafouée. Or, à moins que je me trompe, il ne me semble pas qu’il est illégal d’aller célébrer une victoire électorale au Fouquet’s. D’ailleurs, c’est au Fouquet’s qu’Omar Sy a fêté son César…

    strychnos

    26 février 2012 at 22 h 19 min


Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :