Noix Vomique

Quand Hollande et Hirsch se gaussaient des pauvres

L’une des principales erreurs de Nicolas Sarkozy, sans doute trop désireux de séduire au-delà de son propre camp, est d’avoir cru à l’ouverture. Le Parti Socialiste a d’un bloc refusé cette ouverture, préférant au contraire accentuer le clivage gauche/droite. Cependant, individuellement, nombre de socialistes n’ont pas hésité à accepter les postes ou les missions que le président de la République leur proposait. Cela leur a permis de se goinfrer sur le dos de la majorité. Cette ouverture, qui partait sans doute d’un bon sentiment, était donc une erreur: en effet, comme François Brigneau l’écrivait déjà en 1982 dans Mon village à l’heure socialiste, « un président élu à droite aura beau gauchir sa politique, il ne s’attirera jamais les bonnes grâces, le bon choix, les bons votes de la gauche« . Et c’est donc en vain que Nicolas Sarkozy a nommé le député socialiste de l’Isère Didier Migaud à la tête de la Cour des comptes: cela n’a pas empêché les socialistes, qui sont pourtant bien incapables de la moindre ouverture, de dénoncer la mise en place d’un « État-UMP« .

Parmi ces socialistes qui ont fait preuve d’une belle duplicité, il y a Martin Hirsch, qui fut haut-commissaire aux Solidarités actives de 2007 à 2010: Nicolas Sarkozy lui demanda de mettre en oeuvre le fameux RSA. Martin Hirsch, qui s’est par ailleurs distingué en déclarant que « la vraie intégration, c’est quand des catholiques appelleront leur enfant Mohamed« , est aujourd’hui directeur de l’agence du service civique et ne cache pas qu’il votera François Hollande.

Lorsqu’il était encore Haut-commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté, Martin Hirsch expliqua à François Hollande, président du conseil général de la Corrèze, tout le crédit qu’il pouvait tirer, électoralement, de cette mesure. Cette conversation a été enregistrée lors d’un repas, et la vidéo a été rendue publique récemment, sans doute par quelqu’un qui fut écoeuré par tant de cynisme. On y voit Martin Hirsch et François Hollande, attablés tels des gentilhommes, en train de rire au détriment des 2 millions de ménages à qui on fera croire qu’ils touchent le RSA grâce à l’action des conseils généraux.

Quand on écoute cette conversation, on croit tout simplement halluciner.

D’abord, Martin Hirsch explique:

On a mis dans la loi que le Revenu de Solidarité Active pour tout le monde est attribué au nom et par décision du président du Conseil général. Ce qui fait que vous allez avoir 2 millions de ménages pour lesquels vous n’allez rien décaisser et auxquels vous pouvez envoyer une petite lettre en disant: « Cher Monsieur, j’ai l’honneur de vous attribuer… »

François Hollande l’interrompt. Son visage s’est soudain illuminé car, on le voit bien, il se délecte à l’idée de pouvoir mentir et manipuler:

La lettre ne sera pas celle-là: « Grâce à l’action du Conseil général, et malgré une politique ignoble du gouvernement… » Hilarité générale.

Cette conversation n’est pas seulement hallucinante: elle est abjecte. Nos donneurs de leçon socialistes sont en réalité de gros bourgeois cyniques et hypocrites qui se gaussent des pauvres et qui n’ont reculé devant rien pour salir un gouvernement qui faisait son boulot dans un contexte difficile.

Written by Noix Vomique

19 avril 2012 à 13 h 44 min

Publié dans Uncategorized

2 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Pourrais-je objecter à l’utilisation du terme « gentilshommes »?
    Un gentilhomme c’est un type humain très respectable, et même franchement aimable, si je peux me permettre :
    http://aristideter.blogspot.fr/2011/12/cest-un-gentleman.html
    Peut-être vouliez-vous dire « des membres de la nouvelle aristocratie », ou quelque chose comme ça.
    The new class, comme aurait dit Irving Kristol.

    Aristide

    19 avril 2012 at 14 h 11 min

    • Vous avez raison, Aristide. Je modifie mon titre. J’aurais peut-être dû écrire « des bourgeois qui se gaussent des pauvres« . On n’est plus très loin de M. Jourdain.

      Noix Vomique

      19 avril 2012 at 14 h 13 min


Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :