Noix Vomique

L’avenir selon François Hollande

Point de départ d’une vaste campagne de communication, qui coûte quand même la bagatelle de 1,7 million d’euros, le Président de la République a signé hier en Seine-et-Marne les premiers emplois d’avenir, destinés à lutter contre le chômage des jeunes. On remarquera que le dispositif concerne seulement les jeunes qui n’ont pas de diplôme: les autres iront se faire foutre. C’est ce que l’on appelle du clientélisme.

François Hollande a fait semblant d’y croire: « Nous pourrions nous décourager, nous pourrions attendre, eh bien, nous ne perdons aucun temps et nous engageons tout de suite la bataille de l’avenir« . Ainsi donc, l’avenir, pour les socialistes, c’est cela: des sous-emplois subventionnés, sous-payés, pour des sous-adultes. Dans cette histoire, il n’y a que les contribuables qui ne soient pas des sous-contribuables: c’est en effet avec leur argent que collectivités territoriales et établissements publics proposeront des emplois d’avenir à des jeunes définitivement infantilisés. Ces contrats, d’une durée maximale de trois ans, seront pris en charge par l’État, à hauteur de 75% de la rémunération brute du smic. La gauche a beau répéter aux contribuables que ces jeunes sans diplômes sont une chance pour la France, on peut raisonnablement douter que ces emplois d’avenir remettent la France sur le chemin de la croissance et de la compétitivité.

Written by Noix Vomique

9 novembre 2012 à 15 h 05 min

Publié dans Uncategorized

5 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Emplois d’avenir = on va remplir les fonctions publiques de bras cassés et de caractériels incapables de trouver un emploi dans des conditions normales, puis au bout de trois ans on les titularisera sous la pression des syndicats et au nom de la lutte contre la précarité.
    Car chacun sait bien que nous manquons de fonctionnaires.
    Pas à dire, en France on n’a pas de pétrole mais on a des idées.

    Aristide

    9 novembre 2012 at 15 h 27 min

  2. La photo est vraiment très “parlante”, en fait d’avenir…

    Didier Goux

    9 novembre 2012 at 16 h 01 min

  3. Si c’est ça son avenir, je préfère mon passé.

    Pangloss

    9 novembre 2012 at 16 h 07 min

  4. Après un gros pétage de plombs, mon fils a laissé tomber ses études. Marre de supporter la promiscuité avec des chances pour la France qui, au mieux, foutent le boxon en classe et se comportent comme des porcs avec les filles. Marre des profs incapables de se faire respecter qui assurent un service minimum, marre des programmes imbéciles. Marre de ce gros bordel qu’on appelle Education Nationale.

    A 19 ans il a décidé de prendre son bâton de pèlerin et il a fait du porte à porte pour trouver un stage non rémunéré, histoire de découvrir un job et de montrer ce qu’il vaut. Au bout de quelques mois de stage, avec juste un bepc en poche il a été conseillé par le patron d’une agence immobilière. Il est en train de préparer un BTS Professions de l’Immobilier, en alternance après avoir été embauché. Le patron a décidé de lui confier la gestion du pôle locations qu’il vient de créer.

    Si mon fils y est arrivé, tout seul, il tenait à me montrer qu’il peut se prendre en mains, les autres le peuvent aussi. Ô bien sûr, il faut se remuer le cul, accepter de bosser quelques mois pour zéro, arpenter les rues à la recherche d’une boîte. Ce qui implique bien sûr d’avoir une présentation irréprochable, idem pour le langage, au lieu de ressembler à un détritus tombé d’un container à ordures, ou à un dealer de quartier.

    On les sent tous très motivés les « chances pour la France », sans parler du look.

    koltchak91120

    9 novembre 2012 at 16 h 33 min

  5. Je suis sûr que les jeunes de cette photo sont raisonnables, et affichent de très bons résultats (normal, ils sont allés chercher la crème…). Bref, exactement ceux qui ne devraient pas être concernés par cette mesure d’emplois subventionnés dans une situation normale. Alors, je ne vous dis pas pour les autres…

    amike

    10 novembre 2012 at 13 h 29 min


Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :