Noix Vomique

Freudenabteilung

PALESTINIAN-ISRAEL-GAZA-HAMAS-MESHAAL

Finalement, la petite sauterie pro-palestinienne, qui devait se tenir dans un amphithéâtre de l’Université de Toulouse 2-Le Mirail et qui avait été annulée par le président de l’Université, a bien eu lieu, dans les locaux du Nouveau Parti Anticapitaliste. Réunis autour d’Abu Sami, un dirigeant du Front Populaire de Libération de la Palestine, caricatures de gauchistes et apprentis Mohamed Merah ont pris leur panard et dénoncé la politique d’Israël qu’ils assimilent à un « nettoyage ethnique« . Il est en effet devenu habituel que les militants pro-palestiniens comparent Gaza à Auschwitz et parlent de génocide, un génocide pour le moins curieux puisque la population de Gaza est quand même passée de 240000 habitants en 1950 à 1600000 aujourd’hui. Apparemment, la politique fasciste d’Israël aurait plutôt des effets positifs sur la sexualité des Palestiniens: le taux de fécondité à Gaza est en effet l’un des plus élevés au monde, avec 5,2 enfants par femme -précisons que c’est une moyenne et que le 0,2 n’est pas imputable à un bombardement israélien qui aurait arraché le bras d’un enfant.

Bref, pendant que nos révoltés toulousains criaient «Palestine vaincra», il y avait un rencard autrement plus viril à Auschwitz Gaza. On célébrait en grande pompe le vingt-cinquième anniversaire du Hamas: sur la place de la Katiba, où l’on avait dressé la réplique d’un missile M-75, le chef du Hamas, Khaled Mechaal, tricard depuis tant d’années, était venu tenir le discours habituel de haine et de combat. Des enfants enfouraillés et en tenue de martyrs sont venus lui serrer la pogne. Cette manifestation était l’occasion de mesurer à quel point le Hamas est une organisation guerrière, barbare et totalitaire. Mais bon, apparemment, ce genre de détail n’empêche pas les gauchistes français de dormir. Ils doivent sans doute trouver ça fun. L’immense M-75, érigé tel un phallus sur l’estrade, semblait même être la promesse d’une bonne partie de baise, ce qui n’est pas pour réduire le taux de natalité et résoudre les problèmes locaux de surpopulation.

A Palestinian boy shakes hands with Hamas chief Meshaal during a rally marking the 25th anniversary of the founding of Hamas, in Gaza City

Ce sont ces M-75, entre autres missiles, que les Palestiniens envoient régulièrement sur Israël (pas moins de 1697 roquettes ont été tirés de Gaza depuis le 1er janvier). Le 18 novembre dernier, l’alerte était donnée alors qu’un M-75 approchait de Tel Aviv. Parmi les personnes qui quittaient la plage pour se réfugier, il y avait cette jeune femme. Elle portait un tee-shirt de Joy Division.

tel_aviv

Written by Noix Vomique

9 décembre 2012 à 16 h 48 min

Publié dans Uncategorized

6 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1.  » dans les locaux du Nouveau Parti Anticapiltaliste « … tiens donc !

    corto74 (@corto74)

    9 décembre 2012 at 16 h 50 min

    • Corto, ce n’est pas surprenant que le NPA abrite ce genre de meeting: l’extrême-gauche a toujours été antisémite. Car elle a toujours associé le capitalisme au judaïsme, C’est pour cette raison que les socialistes, au XIXème siècle, tardèrent à défendre le capitaine Dreyfus. Dans ses Souvenirs sur l’Affaire Léon Blum témoigne que les premiers Dreyfusards furent de droite: « les radicaux et les socialistes sont anti-dreyfusards. […] Ils considèrent que Dreyfus est, d’une part, un riche bourgeois, d’autre part un quasi-étranger. et que le défendre ne relève pas de leur combat anticapitaliste et jacobin».

      Noix Vomique

      9 décembre 2012 at 22 h 52 min

  2. Les Israéliens ont inventé le nettoyage ethnique inversé : trop forts, ces Juifs…

    didiergoux

    9 décembre 2012 at 18 h 35 min

    • Ils sont trop forts, oui. En considérant que la population de Gaza a été multipliée par sept en une soixantaine d’années, on peut en effet parler d’un nettoyage ethnique inversé… Ceci dit, si l’on y réfléchit, un nettoyage ethnique inversé, c’est quoi? Une salissure ethnique?

      Noix Vomique

      9 décembre 2012 at 23 h 00 min

  3. « Mais bon, apparemment, ce genre de détail n’empêche pas les gauchistes français de dormir. Ils doivent sans doute trouver ça fun »

    Vous n’y êtes pas.
    Ce n’est pas le coté fun qui les captive.
    C’est plus précisément la fascination de la force brute, sans barrière morale, une sorte d’adoration femelle de la force mâle.
    D’où la vénération, en leurs temps, de Staline, Mao, Pol-pot, et bien d’autres.
    Et la vénération actuelle du Hamas.
    Plus, bien sur, la bonne dose d’antisémitisme propre(?) à la gauche en général, et l’extrême gauche en particulier, comme vous le faites remarquer.

    waa

    9 décembre 2012 at 23 h 20 min

  4. Ni les locaux du NPA , ni le fait que la population de Gaza ait été multiplié par 7 en 60 ans , ni le nombre de roquette tirées sur Israël , rien n’y fera , vous avez à faire avec des gauchiste .

    lapin malade

    10 décembre 2012 at 14 h 02 min


Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :