Noix Vomique

La droite a-t-elle trouvé son candidat pour 2017?

Libération a vendu la mèche ce matin: Manuel Valls aurait jeté un froid lors du séminaire consacré à la France en 2025. Alors que la plupart des ministres se pignolaient joyeusement à quatre mains, le ministre de l’intérieur a en effet déclaré que deux défis majeurs attendaient la France. D’abord, la poussée démographique en Afrique est telle que la France sera obligée de «repenser [sa] politique migratoire» et de revoir la «question du regroupement familial». Ensuite, il s’agira de faire la démonstration que «l’islam est compatible avec la démocratie». Autant dire que Valls a plombé l’ambiance. Parce que ce ne sont pas des manières, les gens bien élevés ne doivent pas s’interroger sur l’immigration ou sur l’islam. Certains ministres ont été choqués par tant de culot. Quant à la bienpensance, elle met le rouge; elle n’a pas envie de se faire déniaiser par M. Valls.

Written by Noix Vomique

20 août 2013 à 16 h 05 min

Publié dans Uncategorized

5 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. […] Libération a vendu la mèche ce matin: Manuel Valls aurait jeté un froid lors du séminaire consacré à la France en 2025. Alors que la plupart des ministres se pignolaient joyeusement à quatre mains,…  […]

  2. Que nos gauchistes puissent être choqués par des propos si anodins et en dessous de la réalité en dit très long sur l’état d’esprit de la gauche française.
    La gauche serait devenue « réaliste » en matière de criminalité et d’immigration, elle en aurait finit avec « l’angélisme », blablabla.
    Tu parles.
    Cela étant dit ils ont tort de s’inquiéter.
    Valls fera effectivement du Sarkozy : choquer le bobo en paroles, sans jamais mettre en accord ses actes avec ses discours.

    Aristide

    20 août 2013 at 18 h 28 min

    • Sarkozy n’est plus au pouvoir, et pourtant je n’ai absolument rien vu changé dans les faits. Des Roms jusqu’à l’Armée, en passant par le « clivage » français.

      La preuve que la cible habituelle de nos malheurs est un homme de paille: Autant Chirac avec le minimum, que Sarkozy dans l’action, ou l’Autre, n’ont abouti à une amélioration…

      On veut nous faire voir ailleurs…

      amike

      20 août 2013 at 19 h 14 min

  3. Valls pourrait très bien être un président de la « fausse droite », qui n’a de droite que le nom, depuis qu’elle court après la gauche depuis des décennies.
    L’UMP passe son temps à se déchirer pendant que la gauche détruit notre pays de jour en jour. Mais quand les français vont enfin ouvrir les yeux et foutre cette clique dehors à coup de pied dans le c..l.

    jeffC

    21 août 2013 at 12 h 47 min

  4. Valls qui se met à poser des questions sérieuses en plein symposium des rigolos de l’avenir en rose, ça au moins c’est de l’inattendu!
    Mais faut voir la levée de boucliers, il leur aurait enfoncé un fer rouge dans le pétrus ça aurait gueulé moins fort!
    Et pourtant qu’est-ce qu’il a dit? Ben oui, c’est ça, rien du tout.
    Amitiés.

    NOURATIN

    21 août 2013 at 16 h 46 min


Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :