Noix Vomique

Jean-Marie fait don de sa personne

Jean-Luc Mélenchon râle, car les médias, captivés par les querelles de la famille Le Pen, ont passé sous silence la manifestation que les syndicats avaient convoquée le 9 avril. C’est sans doute rageant, mais, franchement, qui allait s’intéresser à une mobilisation aussi foireuse? L’égocentrisme des gauchistes est tout-de-même extraordinaire, comme si la mornifle des départementales ne leur avait pas servi de leçon: ils sont persuadés que les Français, en votant à droite, ont exprimé le souhait d’un virage à gauche! Aussi, on comprend que les journaleux préfèrent parler du Front National, désormais premier parti de France, plutôt que du Front de Gauche: le programme économique est le même mais, au moins, avec les Le Pen, le spectacle est assuré.

Car tout cela, n’en doutons point, est un spectacle. Les médias ont d’abord monté en épingle une interview que Jean-Marie Le Pen a accordée à l’hebdomadaire nationaliste Rivarol -je me souviens qu’au début des années quatre-vingt-dix, chaque jeudi, alors que les banlieusards sortaient du boulot et montaient sur les quais pour prendre leur train, une voix résonnait avec autorité dans le hall de la gare Saint-Lazare, celle d’un gars, le cheveu ras et l’air peu commode, qui vendait Rivarol à la sauvette; et aujourd’hui, je trouve facilement Rivarol au rayon presse du Leclerc de Conflans -le supermarché où l’un des frères Kouachi travailla comme poissonnier: les gens sont-ils nombreux à mettre Rivarol dans leur caddie? Combien de personnes auraient eu connaissance de l’interview de Jean-Marie Le Pen si les médias n’en avaient pas parlé?

Dans cette interview, Jean-Marie Le Pen est fidèle au discours qu’il a toujours tenu, si bien qu’on ne l’excusera pas, comme on le fit pour Pétain, en invoquant son grand âge. Rien de nouveau, donc. C’est même plutôt anodin, lorsqu’il déclare qu’il n’a jamais considéré le maréchal Pétain comme un traître: «Je considère que l’on a été très sévère avec lui à la Libération» ou lorsqu’il s’interroge sur l’attachement de Manuel Valls à la France: «Valls est Français depuis trente ans, moi je suis Français depuis mille ans». Mais c’est suffisant pour que les médias soient épouvantés, comme s’ils ne connaissaient pas le personnage, comme s’ils n’étaient toujours pas habitués à ses provocations. Marine Le Pen a aussitôt saisi l’occasion. Invitée du journal de TF1, elle a fait son étroite: elle a fermement condamné les propos de son père et envisagé une procédure disciplinaire. Soudain, on la découvre républicaine jusqu’à la moelle: pour un peu, lors des prochaines élections régionales, elle prendrait la tête de ce front républicain tant désiré par Manuel Valls. Évidemment, dans ces conditions, on se demande comment elle a pu accepter, pendant trente ans, d’être membre du FN.

Désavoué par sa fille, Jean-Marie Le Pen a finalement annoncé qu’il ne serait pas candidat comme tête de liste pour le Front national aux élections régionales de décembre en Provence-Alpes-Côte d’Azur: «Je ne ferai rien qui puisse compromettre la fragile espérance de survie de la France que représente le Front national avec ses forces et ses faiblesses». Et il a demandé aux cadres du mouvement de soutenir la candidature de sa petite-fille, la députée du Vaucluse Marion Maréchal-Le Pen. Un beau sacrifice -ça me rappelle celui de kamikazes qui espèrent en retour un peu de virginité. La comédie qui s’est jouée, trop parfaite pour être honnête, a en effet permis à Marine Le Pen, avec la complaisance des médias, d’achever la dédiabolisation du Front National et de ne plus apparaître comme une héritière. On peut juste déplorer que le signe le plus évident de normalisation soit passé totalement inaperçu: le Front National est soupçonné de faits de financement illégal de campagne électorale.

Que Jean-Luc Mélenchon se console. Pendant que les médias nous servaient jusqu’à l’écœurement les bisbilles de la famille Le Pen, ils ne pouvaient pas parler, non plus, de la loi sur le renseignement que les députés nous préparent, du rapport de la Cour des comptes sur le droit d’asile, des nouveaux programmes scolaires ni de la loi de santé, votée cette semaine à l’Assemblée. Cette dernière loi prévoit notamment que nous sommes tous, désormais, donneurs d’organe par défaut: maintenant que Marine Le Pen a tué son père, il y en a qui vont sans doute flipper à l’idée, un peu destroy, de pouvoir recevoir un organe de Jean-Marie.

Written by Noix Vomique

15 avril 2015 à 14 h 09 min

Publié dans Uncategorized

24 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. « il y en a qui vont sans doute flipper à l’idée, un peu destroy, de pouvoir recevoir un organe de Jean-Marie.»

    Ça dépend comment il est monté…

    didiergoux

    15 avril 2015 at 19 h 21 min

  2. Intéressant. Vous semblez pencher pour une action parfaitement orchestrée par le FN.

    Je ne connais rien à la cuisine interne de ce parti, et je veux bien vous croire. Cependant, l’attitude des journalistes m’intrigue. Le scandale est arrivé par JJ Bourdin sur RMC me semble-t-il. Je le vois mal marcher délibérément dans une pareille combine, je pense qu’il est plutôt sincère dans sa connerie. Mais c’est un professionnel qui sait ce qu’il fait : je suis étonné qu’il soit tombé dans le panneau aussi facilement.

    Ou alors je suis un peu naïf, et les journalistes sont encore plus stupides que ce que je crois, et Marine les a piégé en beauté.

    paulfortune1975

    15 avril 2015 at 19 h 26 min

    • Pourquoi dans sa connerie ? Il a posé une question que la plupart des journaleux n’auraient pas oser posé par peur de…. de je ne sais même pas quoi….. De rien en fait.

      Skandal

      17 avril 2015 at 14 h 53 min

      • Parce que JJBourdin est, à mon avis, un imbécile. C’est ce qui le rend vaguement sympathique, mais il se croit très malin et proche des gens alors qu’il plane complètement. Je me souviens de l’avoir entendu dire, suite à une affaire de violence dans je ne sais quelle banlieue « Moi j’y suis allé ce matin, c’était calme. »

        De plus, cette question, tous les journalistes l’ont posée à JMLP depuis 20 ans. Bourdin fait le journaliste engagé en recyclant un truc vu et revu, et en plus il donne une tribune idéale à JMLP, qui n’est jamais plus heureux que quand il peut faire son show.
        Il faut cependant reconnaître à Bourdin une certaine honnêteté, et il n’hésite jamais à donner la parole à des auditeurs qui disent des choses dérangeantes – c’était du moins le cas quand je l’écoutais.

        paulfortune1975

        18 avril 2015 at 14 h 35 min

  3. Une question demeure : vaut-il mieux un Jean-Marie punk et showman dont la seule fonction, reconnaissons-le, a été d’amuser la galerie pendant 30 ans, ou une Marine qui y croit dur comme fer ?
    Le plus terrifiant dans tout cela, c’est l’impasse politique totale : un FN crédible ne démontrera qu’une chose, c’est qu’il n’y a AUCUNE voie politique de sortie.

    paulfortune1975

    15 avril 2015 at 20 h 10 min

    • Paul,

      Je m’interroge également sur le rôle des médias dans cette histoire. En fait, je pense qu’ils sont stupides et qu’ils se laissent attraper par la politique-spectacle.

      Quant à la cuisine interne du FN, je ne la connais pas. J’ai juste le sentiment que Jean-Marie Le Pen n’a pas compris que le FN cherchait à devenir un parti de gouvernement. Sa fille attendait certainement qu’il se livre à l’une de ses provocations habituelles. Elle en a profité pour nous jouer une petite tragi-comédie, l’occasion pour elle de montrer que le FN a définitivement changé. Reste à savoir, maintenant, jusqu’à quel point il a changé.

      Noix Vomique

      16 avril 2015 at 0 h 09 min

      • Bonjour Noix Vomique,

        L’affaire Le Pen me laisse un peu de marbre, je dois vous dire. Mais vous avez bien raison de signaler l’adoption par l’assemblée de la loi sur la santé, qui contient quelques dispositions assez étonnantes.

        Je passe sur l’interdiction de fumer en bagnole quand vous transportez un mineur, je la considère comme une fatalité normale et prévisible dans une société aussi politiquement correcte que la nôtre; Amen, donc. Je suppose qu’une infraction sera créée pour sanctionner le non-respect de cette interdiction, une de plus…

        Mais la folie douce qui s’est emparé de l’esprit de nos députés donne toute sa mesure dans un autre domaine: la lutte contre la maigreur excessive. Dans ce pays, nous savions déjà qu’il ne fallait pas être trop gros. Nous savons désormais qu’il ne faut pas non plus être trop maigre.

        L’exercice de l’activité de mannequin sera donc interdit à toute personne dont l’indice de masse corporelle est inférieur à un niveau, qui sera fixé ultérieurement, par décret je pense. Tel le Juif de la France de Pétain, le maigre se voit interdit d’accès à certaine profession.

        Afin de détourner les plus vulnérables d’entre nous de la tentation de la minceur excessive, il est créé une infraction d’incitation à la maigreur excessive: rien de moins qu’un délit punissant l’affreux qui s’y risquerait à un an de prison et une amende de 10.000 euros.

        Vous voilà prévenu: n’incitez pas votre enfant à ne pas terminer son assiette, gros vilain, sinon il va faire un signalement à la DDASS et vous irez en taule.

        Le législateur, dans sa grande sagesse, a également décidé que l’expression photographique du corps devait désormais être parfaitement sincère et véridique: le photographe qui retouche une photo pour rendre son sujet plus agréable à regarder est désormais sommé de mentionné qu’il a employé cet artifice technique.

        Qu’on se le dise: on doit être beau par soi-même, sans ruse, ou alors il faut le dire! La Vérité du corps triomphe.

        Je n’imagine pas une seule seconde que cette nouvelle obligation ne soit pas sanctionnée, là-encore, par une infraction idoine, que le législateur a dû créé dans la foulée. Mais il est possible qu’il ait été négligent, après tout. On verra bien.

        Notons qu’on s’est pour l’instant abstenu d’exiger des personnes qui ont eu recours à la chirurgie esthétique de porter une pancarte informant les éventuels curieux. Mais cela viendra, question de patience.

        Si l’on connecte ces diverses dispositions à celles que vous mettez en avant (le don d’organe par défaut) on voit se dégager une dynamique: puisque nous sommes promis à donner nos organes en fin de vie, il vaut mieux, pour la santé du receveur, qu’ils soient sains. Dès lors, il n’est effectivement pas idiot d’imposer à tous l’obligation de se maintenir en bonne santé, dans un beau corps, sans artifice, sans tabac bien sûr, en étant ni trop gros, ni trop maigre. Puisque notre corps se recycle il est de notre responsabilité d’offrir à notre futur receveur le meilleur de nous-mêmes.

        Nous pouvons ainsi et en toute sérénité nous dire que nous vivons dans une société devenue démente.

        Merci Marisol.

        Ayons pour finir une pensée émue pour les 241 députés qui ont voté contre cette loi, il existe encore des gens qui sont pas encore totalement fous.

        tschok

        16 avril 2015 at 15 h 12 min

        • Notez qu’il est interdit d’être trop maigre, mais aussi d’être trop gros.

          Si les députés pouvaient directement nous indiquer le poids idéal ce serait mieux…

          Skandal

          17 avril 2015 at 14 h 59 min

  4. […] Jean-Luc Mélenchon râle, car les médias, captivés par les querelles de la famille Le Pen, ont passé sous silence la manifestation que les syndicats avaient convoquée le 9 avril. C’est sans doute rageant, mais, franchement, qui allait s’intéresser à une mobilisation aussi foireuse?  […]

  5. J’aime bien la reacosphère… c’est toujours la même rengaine sur les médias qui nous cachent des choses et pour illustrer qu’on nous cache des choses, vous mettez des liens venant de la presse qui nous cache les choses. Ainsi le rapport de la cour des comptes, on nous le cache tellement que le figaro en parle. Les programmes scolaires, tellement cachés que le Point en fait un article.
    Dingue comme on est tenu dans l’ignorance dans ce pays. Surement un coup du komintern franc maçon qui téléguide Bourdin avec son laser spatial contrôleur d’esprit.

    Jacko

    15 avril 2015 at 22 h 47 min

    • Hé Jacko, l’objet de ce billet n’était pas de dire qu’on nous cache des choses. Les théories du complot, ce n’est pas mon truc, et je dis juste que les histoires de la famille Le Pen ont exagérément accaparé la une des médias au point de reléguer au second plan d’autres informations qui étaient certainement plus intéressantes. C’est tout. Je suis désolé si je me suis mal exprimé.

      Noix Vomique

      16 avril 2015 at 0 h 14 min

  6. Pour ce que j’en sais du caractère du vieux et de la tambouille interne au FN, je ne suis vraiment pas convaincu par la « théorie du complot ». Le vieux a fait son caca nerveux et son interview à Rivarol avait évidemment comme but de foutre la merde et de provoquer des réactions.

    Expliquer que ce sont les médias qui ont montés ça en épingle est faux, car l’effet produit était celui recherché par JMLP.

    JMLP comme bcp au FN en a plein le dos de la ligne Philippot et de l’influence excessive de ce dernier. Il l’a donc attaqué frontalement et brutalement. Ne vous y trompez pas, les propos sur pétain visent avant tout Philippot qui ne jure que par de Gaulle. C’est encore Philippot qui est visé quand JMLP parle de l’influence négative de marxistes même déguisés en patriotes.

    D’ailleurs ça a fonctionné, puisque Philippot a pris la tête de la croisade anti Jean-Marie au sein du front et parmi les médias, en demandant publiquement son exclusion.

    Exclusion il n’y aura pas, et toute cette séquence marque donc un échec politique de Florian Philippot qui aura été vu en interne comme un incendiaire. Sa popularité n’est déjà pas grande parmi les militants, s’en être pris violemment au vieux chef, n’arrangera rien.

    Marion Maréchal en revanche elle a agi en modératrice, elle est restée prudente et en retrait, et récupère au final l’investiture en PACA. Elle est la grande gagnante de toute cette histoire, à mon avis au grand dam de sa tante MLP et de Florian Philippot.

    Zemmour a très bien analysé tout cela et a bien expliqué qu’il n’est pas question ici de drame familial ou de théâtre de boulevard, mais de lignes de forces politiques qui s’affrontent les unes contre les autres.

    La ligne gaucho-patrioto-républicaine de Philippot y aura laissé quelques plumes, ce qui n’est pas pour me déplaire !

    Buck Danny

    16 avril 2015 at 10 h 24 min

    • Effectivement, vu comme cela, tout est plus clair. Cependant, cette ligne est risquée : JMLP incarne le FN à l’ancienne, celui pour qui les gens hésitent à franchir le pas. Philippot, au contraire, aide les sceptiques à franchir le pas, et c’est, électoralement du moins, ce qui compte.

      Je connais personnellement deux personnes qui étaient farouchement anti-FN jusqu’à peu, qui ne peuvent supporter JMLP, mais qui n’hésitent pas à dire que Philippot n’est pas si mal – probablement à cause de son gaucho-étatisme forcené qui rassure.

      C’est d’ailleurs bien le problème : le FN ne peut s’imposer qu’en devenant un parti de gauche comme les autres.

      paulfortune1975

      16 avril 2015 at 15 h 08 min

      • On nous bassine avec Games Of Throne qui est quand même juste une sorte de mauvais Dallas au moyen age… Visiblement, le public est demandeur de ces sagas familiales avec des trahisons, des coups dans le dos. Les Le Pen, c’est du Game of Throne, le cul en moins, quoique la petite fille ressemble étrangement à celle qui se fait sauter par le gros barbare de la première saison (je n’ai pas vu la suite).

        Georges Freche, avait théorisé tout ça : « Dans ma carrière, j’ai fait trois campagnes intelligentes où je parlais aux gens d’emploi, d’économie, d’investissements, et je les ai perdues. Et j’ai fait vingt-sept campagnes rigolotes, à raconter des blagues de cul, et je les ai toutes gagnées. »

        Le public s’en fout des taux d’intérêt, de la réforme scolaire, de la loi sur le renseignement, ce qu’il veut, c’est rigoler, boire des bières, et voir des nichons. Et les chaines de télé, elles ont également bien compris que les docs pointus, les gens aimaient ça uniquement quand ils répondent à un sondage en disant regarder Arte, alors qu’en fait, ils matent la pouffe academy de Kim Karadashian. La saga Le Pen, c’est divertissant comme un épisode de Game of Throne.

        Jacko

        16 avril 2015 at 16 h 41 min

        • Triste mais vrai.

          paulfortune1975

          16 avril 2015 at 18 h 02 min

        • Ca donne pas envie de voter et cela est aussi un excellent argument contre le suffrage universel.

          Skandal

          17 avril 2015 at 15 h 01 min

        • @jacko Exact que ce e soit pour les divertissements, la politique, la religion ou autre les gens ont juste envie qu’on leur vende du reve (pendant un temps les chrétiens étaient les meilleurs a ce sujet avec le paradis reservé aux plus pauvres et aux victimes, les islamistes font désormais recette avec leur promesses de centaine de jeunes vierges au paradis comment rivaliser avec cela, lol) Le monde est tellement dur (le travail, la fatigue physique et psychiques, les maladies, la vieillesse, la mort, le handicap) que les gens ont sans cesse besoin de s’évader, de fuir la réalité Nos ancètres, qui ne passaient pas autant de temps que nous autres a rien foutre (les loisirs c’est rien foutre selon le sens commun puisque cela ne rapporte rien ou pas grand chose a la collectivité dans son ensemble) étaient plus sages que nous car les tentations de vivre en marge de la societé étaient quasi inexistantes (les drogues étaient bien plus rares que de nos jours, aucune allocation n’existait donc vivre seul et en marge de la societé signifiait souvent la mort) De nos jours l’homme a enfin accès a tout ce dont il a toujours revé (la liberté sexuelle et financière quasi totale, la proprieté privée, l’accès libre aux loisirs, la démocratisation de la culture et du savoir…) et pourtant l’humanité n’a jamais autant semblé aussi désespérée, déprimée, triste et décadente je parle du monde développé Cela voudrait donc dire que l’homme ne sait pas ce qu’il veut ou plutot qu’il est incapable de savoir ce qui est bon pour lui ou pas (d’ou le recours perpétuel a dieu, aux divinités, a l’homme providentiel, aux partis politiques, aux gourous, artistes, chanteurs, sportifs ou encore compagne-compagnon idéal) Les divinités sont devenues humaines voila pourquoi la masse de pognon et le tourbillon médiatique autour des « stars » ne choque pas le pékin moyen et que l’homme-femme contemporain demande des conseils auprès des psychologues, coachs en séduction, et que pour eux tout partenaire sexuel et amoureux, tout travail et tout loisirs doivent etre absolument parfaits et se dérouler sans imprévus

          antigauchisme

          23 avril 2015 at 16 h 13 min

      •  » le FN ne peut s’imposer qu’en devenant un parti de gauche comme les autres. » <<< les dernières départementales, surtout dans le Vaucluse ont démontré le contraire. Quand on a tellement gauchisé sa ligne que les électeurs UMP préfèrent voter PS que FN au deuxième tour c'est qu'il y a un problème.

        Et au-delà du calcul électoraliste, il y a bien deux lignes au FN, une plutôt libérale-conservatrice incarnée par Marion Maréchal et un peu Bruno Gollnisch (mais l'influence de ce dernier est de plus en plus marginale), et une ligne étatiste-socialiste incarnée par Philippot, Briois, et qui a clairement les faveurs de la chef Marine Le Pen.

        La gauchisation excessive du discours sur certains sujets est à mon avis responsable du plafond de verre qui affecte souvent le FN au deuxième tour. Le FN peut espérer trouver des réserves électorales à droite parmi les électeurs de l'UMP et certainement pas parmi les électeurs de gauche. Les gens de gauche qui ont franchi le pas du FN le font dès le premier tour.

        Quand au problème de l'image de JMLP, Marion Maréchal a bien pris soin de s'en distinguer sans pour autant lui cracher à la figure ou l'insulter comme l'a très imprudemment fait Florian Philippot.

        En clair si des électeurs de gauche viennent au FN à cause de Philippot, les électeurs de droite, eux, viendront au FN à cause de Marion Maréchal.

        Buck Danny

        16 avril 2015 at 17 h 36 min

    • Merci pour ces précisions, Buck Danny. Ainsi, JMLP aurait sciemment provoqué la crise et c’est Philippot qui était visé… C’est très intéressant.

      Noix Vomique

      16 avril 2015 at 23 h 48 min

      • Il faut dire que Marine n’a pas eu le nez creux en recrutant un ancien chevènementiste, difficile de faire mieux au pays de la loose, le plus beau étant que ce gandin a le front de se prétendre le dernier vrai gaulliste du paysage politique, ce qui en dit long quant à sa santé mentale. L’arrivée de Sébastien Chenu, ancien fondateur de Gaylib, n’est pas non plus pour rien dans l’ire du menhir. JMLP a toujours pensé le FN comme une machine d’opposition au système, fondé sur un faisceau de valeurs traditionnelles. Or, on peut voir que le parti depuis qu’il est passé entre les mains de la fifille à son papa est en train de les balayer en loucedé. La figure de Jeanne d’Arc par exemple est devenue un accessoire de second plan lors du grand rassemblement du parti place des Pyramides, et les abbés se font rares. Gagner oui, pourquoi pas, mais si c’est en perdant son âme, je peux comprendre que le vieux rue dans les brancards.

        Arnaud D

        20 avril 2015 at 20 h 57 min

  7. J’imagine Méluche ayant besoin d’une greffe de cerveau, ça lui arrivera forcément un jour ou l’autre et à
    qui on refilerait la vieille cervelle d’un Jean Marie fraîchement décédé…
    Bon, trêve de balivernes, en effet ils sont bien pratiques les Le Pen, parlons-en et oublions le reste!
    Amitiés.

    nouratinbis

    19 avril 2015 at 16 h 55 min

  8. Lorsqu’il dit que Valls est vronzais depuis 30 ans et lui depuis mille ans, on ne peut pas lui donner tort
    Pareillement, j’ai mille ans de vronze derrière moi et les miens
    Devrais je pour autant révérer L’Afrance ?
    Aimer la vronze c’est détester ce qu’elle est devenue

    kobus van cleef

    27 avril 2015 at 22 h 01 min


Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :