Noix Vomique

Selfies

gauchistes-en-pleurs

Ne boudons pas notre plaisir. Après l’élection de Donald Trump, les journalistes français se sont longuement attardés sur la déception ressentie par le camp d’Hillary Clinton. Ont-ils conscience, lorsqu’ils nous montrent les photos de ces militants effondrés de chagrin, que leurs compte-rendus ressemblent à des selfies? Que c’est leur propre déconvenue qu’ils nous font partager? Profitez de l’aubaine: si vous n’y aviez pas encore pensé, le moment est venu de commencer votre collection de photos de gauchistes en pleurs!

 

Publicités

Written by Noix Vomique

10 novembre 2016 à 14 02 12 111211

Publié dans Uncategorized

12 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. A midi, un journaliste, de manière a peine voilée, encourageait les foules à manifester contre cette élection. Et un autre, sur France Inter, Pablo quelquechose en appelait à l’assassinat de Trump !

    atoilhonneur2

    10 novembre 2016 at 17 05 30 113011

    • Il faut les comprendre… Ils sont contrariés: ils découvrent un peu brusquement que le président n’est pas désigné par les médias et les sondeurs!

      Noix Vomique

      10 novembre 2016 at 21 09 25 112511

  2. On les mettra dans le même album que celles des socialistes français le 21 avril 2002, de si réjouissante mémoire.

    didiergoux

    10 novembre 2016 at 19 07 38 113811

  3. Il vont aller manifester ces c…..! comme disait l’autre, la tolérance y’a des maisons pour ça

    Boutfil

    10 novembre 2016 at 20 08 08 110811

    • Je me demande si nos lycéens vont descendre dans la rue pour manifester leur mécontentement… Il fait peut-être un peu froid.

      Noix Vomique

      10 novembre 2016 at 21 09 28 112811

  4. La réponse est non mais j’ai oublié la question.

    Nicolas

    10 novembre 2016 at 22 10 25 112511

    • L’important, c’est de participer; c’est la même chose pour les référendums.

      Noix Vomique

      12 novembre 2016 at 16 04 05 110511

  5. La démocratie parfois vous arrache des larmes et vous fait descendre dans la rue, signe qu’elle est mal foutue.
    Ces manifestants réclament une dictature.

    Fredi M.

    13 novembre 2016 at 18 06 19 111911

    • C’est exactement cela, Fredi, ils réclament une dictature. Demain, Libération va faire sa « une » sur les manifestations anti-Trump. Les selfies continuent donc, et cette fois-ci, nous allons pouvoir compléter notre collection de photos de gauchistes en colère.
      Le vrai danger pour la démocratie est là: dans le narcissisme puéril de ces manifestants qui refusent le résultat d’une élection parce qu’il n’est pas conforme à leur souhait. Nous allons bientôt avoir cela en France.

      Noix Vomique

      13 novembre 2016 at 22 10 12 111211

  6. On attend les selfies de vos tronches quand vous défiliez contre le mariage gay.

    Blablator

    17 novembre 2016 at 10 10 54 115411

    • Blablator, vous savez, la manif pour tous, je n’en ai rien à cogner mais, visiblement, il y a des gens, à gauche, qui ne s’en sont jamais remis et qui en parlent encore trois ans après. Mais là n’est pas la question. Je vais essayer de vous expliquer. Si Hillary Clinton avait gagné, je suis à peu près certain que nos médias ne se seraient pas autant attardés sur la déception des partisans de Donald Trump. Parce qu’ils ne s’identifient pas eux. Prenez l’exemple des élections régionales: lorsqu’une alliance contre-nature a fait perdre le FN dans les régions Nord-Pas-de-Calais ou PACA, alors qu’il était largement en tête au premier tour, les médias n’ont montré aucune complaisance pour les électeurs frontistes déçus -pas de photos, pas d’interviews, rien.

      Noix Vomique

      17 novembre 2016 at 13 01 47 114711


Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :