Noix Vomique

Le Chemin des Dames

with 16 comments

CRAONNE-CHEMIN-DES-DAMES-PLATEAU-DE-CALIFORNIE-640x480

Pour Pénélope Fillon, cette élection présidentielle est certainement un véritable chemin de croix. Elle rêvait sans doute de tranquillité, d’une campagne dans l’ombre de son mari, et elle se retrouve prise dans une véritable guerre de tranchée, sous un déluge de feu. À la suite d’un article du Canard enchaîné, elle est donc soupçonnée d’avoir occupé entre 1998 et 2013 un emploi fictif d’attachée parlementaire, parce que son époux, lorsqu’il était député, l’avait recrutée comme collaboratrice, comme la loi le permettait, sur la base d’un contrat de travail de droit privé -il la rémunérait en utilisant un crédit collaborateur qui lui était de toute façon acquis. Moralement, c’est condamnable : quelle besoin Pénélope Fillon avait-elle d’être la salariée de son mari? Elle ne pouvait pas se contenter d’être une femme au foyer, dévouée et désintéressée? Ça ne lui plaisait pas de répondre au téléphone pour son mari lorsqu’il était à Paris, réserver ses billets de train, prendre ses rendez-vous, tenir son agenda, repasser ses chemises, faire le pied de grue quand les réunions s’éternisaient? Elle voulait être payée pour cela? Une femme doit savoir rester dans son rôle gracieux de bobonne : il n’y pas de raison qu’elle touche un salaire ménager. Voilà pourquoi le Parquet national financier s’est dressé sur le chemin de Pénélope et de son patron. La défense risque d’être épuisante, car le travail de petite main est difficile à discerner. Imagine-ton Ulysse mis en examen? Sa femme eût-elle pu prouver qu’elle avait vraiment travaillé durant vingt ans, alors qu’elle défaisait la nuit la tapisserie qu’elle avait tissée le jour?

Cette triste histoire montre à quel point la France est un pays misogyne et rétrograde, toujours prêt à renvoyer les femmes à leurs travaux domestiques. Cependant, le camp du progrès, acquis à la cause du féminisme, trouvera une raison de sécher ses larmes : en accablant Pénélope Fillon, les médias et la justice n’ont pas vu que leur offensive était vouée à l’échec ; ils ont ouvert un peu plus le chemin de l’Elysée à une autre dame. Ce serait une révolution, et les progressistes doivent certainement frétiller de joie à l’idée qu’une femme, enfin, puisse être élue à la présidence de la République !

Publicités

Written by Noix Vomique

8 mars 2017 à 8 08 24 03243

Publié dans Uncategorized

16 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. La misogynie ?
    Ou se cache la misogynie?
    Dans ceux qui demandent légitimement à une femme de parlementaire des justificatifs d’activité à mettre en face de salaires publiques, ou dans le comportement d’un époux tellement enkysté dans ses ambitions électorales qu’il a organisé ses compléments de rémunération sur le nom de sa femme qui, selon ses propres mots, était à des années lumière de toutes les tambouilles professionnelles de son mari ?
    Est-ce rétrograde que d’exiger enfin une démocratie propre et débarrassée de ses boursouflures monarchiques qui elles, pour le coup, sont d’un archaïsme achevé ?

    eric

    8 mars 2017 at 9 09 51 03513

    • Vous, vous avez lu ce billet en diagonale ou vous n’y avez rien compris. Le climat produit par cette affaire de cornecul (dite « Penelopegate » pour faire américain et donc moderne) est décidément déplorable; même des gens réputés intelligents et mesurés jusqu’ici écrivent des grosses conneries sans réfléchir.

      On est en train de vous dire sur un mode ironique que les conséquences de l’ »affaire Penelope » (laquelle est basée sur des pratiques légales, sinon morales, très répandues chez les parlementaires de tous les camps et complaisamment balancée par les progressistes dans les pattes du seul candidat Fillon en pleine campagne électorale) pourraient avoir pour conséquence une élection de Mme Le Pen, ce qui n’est pas le moindre des paradoxes.

      Je croyais les Français moins cons, mais finalement, repartir pour 5 ans de chiraco-hollandisme ou une expérience frontiste reste une possibilité sérieuse. C’est atterrant.

      Rupert

      8 mars 2017 at 14 02 49 03493

      • Rupert, c’est atterrant, en effet. Personne ne semble gêné que cette vieille histoire sorte opportunément maintenant, en pleine campagne, et, surtout, après les primaires de la droite. C’est vraiment un énorme bras d’honneur fait aux électeurs de droite, qu’ils aient d’ailleurs choisi Fillon ou non.

        Noix Vomique

        9 mars 2017 at 10 10 09 03093

    • « Les animaux malades de la peste » ou encore l’adage « quand on veut tuer son chien on dit qu’il a la rage » et puis bien sûr « Le Tartufe », indémodable.
      La prochaine Une du Canard : Fillon a fait pipi à côté de la cuvette.
      A part ça, si vous voulez nettoyer les écuries d’Augias, pas sûr que le détournement de nos fleuves nationaux suffise. Réflexion subsidiaire: Fillon mérite-t-il d’être noyé le premier?

      Le Page.

      8 mars 2017 at 18 06 19 03193

      • Le Page, votre réflexion subsidiaire est en fait primordiale. De tous les candidats, François Fillon est le seul à avoir un projet réaliste. Les faits qui lui sont reprochés sont sans doute choquants mais ils sont courants au sein de la classe politique. Pourquoi devrait-on céder au lynchage et renoncer au seul candidat crédible?

        Noix Vomique

        9 mars 2017 at 9 09 51 03513

    • Hum.. Éric, j’étais ironique. C’était la journée des droits de la femme, hier, vous n’avez pas remarqué?

      Noix Vomique

      9 mars 2017 at 9 09 37 03373

  2. Ah merde ! On a fait le lit du FN…

    Nicolas

    8 mars 2017 at 10 10 44 03443

    • Je le pense aussi.

      Claude

      8 mars 2017 at 13 01 46 03463

    • C’est pourtant évident. Fillon, Macron,et Le Pen sont sur un bateau. Fillon tombe à l’eau. Qui reste encore à bord?

      Lucie

      8 mars 2017 at 14 02 11 03113

      • Lucie, nous voyons ici le résultat des petits calculs que François Hollande a faits dès 2012 pour assurer sa réélection. Mais il n’avait pas prévu que ce serait Emmanuel Macron qui en profiterait. Le but est de se faire élire par défaut, après avoir confié l’élimination du candidat de droite, quel qu’il soit, au Parquet national financier. En se retrouvant au deuxième tour face à Marine Le Pen, les socialistes espèrent refaire le coup de Chirac en 2002. Or, nous ne sommes plus en 2002 et il n’y aura pas, cette fois, d’union sacrée contre Le Pen. L’électorat qui est vraiment à droite, humilié par l’élimination de son candidat, ne votera jamais pour celui à qui cela a profité.

        Noix Vomique

        9 mars 2017 at 10 10 02 03023

        • Je suis d’accord avec vos arguments et je rajouterais même qu’une petite partie de l ‘électorat de gauche fantasme sur une petite révolution de rue après le succès d’une certaine dame.

          Lucie

          9 mars 2017 at 15 03 27 03273

          • Quel que soit le président élu, sa légitimité sera vite contestée -l’un parce qu’il est soupçonné d’avoir détourné de l’argent public, l’autre parce qu’elle est la bête immonde. Enfin, si Macron est élu, il n’obtiendra pas la majorité aux législatives. Nous nous dirigeons tout droit vers une crise de régime.

            Noix Vomique

            16 mars 2017 at 19 07 01 03013

    • Nicolas, mais non, pas le FN. Qui vous dit que ce sera Marine Le Pen? Je voulais parler de Michèle Alliot-Marie! 😉

      Noix Vomique

      9 mars 2017 at 9 09 40 03403

  3. Noix Vomique,

    Voyez dans quel état vous mettez vos commentateurs, dès que vous prononcez le mot tabou de misogynie.

    Pourtant l’affaire est assez simple et se résume à une maxime: nul ne plaide par procureur.

    La femme de l’homme a dit qu’elle n’avait jamais travaillé pour lui. C’est acté. Elle l’a tout simplement dit lors d’un entretien filmé, dont elle ne mesurait pas, à l’époque, les conséquences. Donc la réalité du contrat de travail que l’homme exhibe pour justifier du paiement d’un salaire est remise en cause pour fictivité. On soupçonne que les deniers publics qui ont été employés pour verser la rémunération correspondante ont été versés à tort.

    Voilà le raisonnement de l’accusation.

    Que dit la femme? Elle dit qu’elle est l’épouse de son mari et qu’il est un homme politique à la réussite duquel elle se dévoue chrétiennement, et c’est à peu près tout.Pour le reste, elle dit qu’elle ne sait rien et qu’elle n’a rien vu.

    Il est assez clair qu’elle a été employée comme une potiche (on dirait: un homme de paille) ce qui ne signifie pas qu’elle en est une ni qu’elle doit en être une.

    Elle est à la fois le moyen d’une fraude et une figure héroïque.

    Qui en a fait le moyen d’une fraude? Son mari.

    Qui en a fait une figure héroïque? Nous tous.

    Comment?

    Par le plus simple des moyens: par la consommation, sans lui demander son avis. Ce qui distingue un héros est qu’il est consommé par l’événement sans que personne ne lui demande son avis. Personne ne lui a demandé de devenir le moyen d’une fraude ni de devenir une figure féminine.Le héros est l’objet de nos passions et il est prié de fermer sa gueule (c’est valable pour les héroïnes aussi). Il/elle est notre sextoy.

    Mais ne serait-il pas temps de cesser de plaider toutes nos causes à travers elle et de lui demander son avis?

    Car elle doit répondre à une question, après tout: Madame, pouviez-vous raisonnablement ignorer que vous étiez salariée, alors que vous avez signé un contrat de travail et perçu un salaire, sans accomplir de travail, puisque vous le reconnaissez vous-même?

    Et cette question n’a pas de sexe. La réponse relève de la bonne ou de la mauvaise foi.

    Laissons la misogynie de côté et écoutons la personne, récipiendaire de fonds publics et entendons sa parole.

    Et après, on verra.

    tschok

    8 mars 2017 at 18 06 55 03553

    • Tschok, comme vous y allez! Pénélope Fillon en sextoy… Je dois avouer que je n’y avais pas pensé…

      Noix Vomique

      9 mars 2017 at 10 10 20 03203

      • moi non plus!
        et pourtant, vous savez que j’ai l’esprit mal tourné

        kobus van cleef

        11 mars 2017 at 21 09 27 03273


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :