Noix Vomique

Les derniers jours de la présidence Hollande

with 21 comments

0d473ea82425e6a14a4477ffe1dacf97a65e21c7

Au Palais de Tokyo, François Hollande visite un artiste contemporain qui couve des oeufs.

Publicités

Written by Noix Vomique

4 avril 2017 à 9 09 24 04244

Publié dans Uncategorized

21 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Bonjour Noix Vomique,

    Voilà le genre de cliché d’un non-évènement ridicule devenu évènement a priori incontournable dans ce monde moderne absurde. Qu’un rebut présidentiel de la sorte se décrédibilise un peu plus encore en rendant visite à un pauvre erre, à l’idiot du village qui, avant, serait en maison de repos (et pas admiré en tant que marqueur génial d’une époque de « progrès ») : rien de surprenant, c’est la fin d’un mandat, celui du vide et de la bêtise.
    Mais le pire est d’abaisser la fonction de CHEF de l’État à une misérable et indigne caution de la folle décadence occidentale. Ce monde ne tourne plus rond depuis un bon moment mais franchement, là, on atteint des sommets dans l’ubuesque…
    Heureusement Frank, Dean et Andy sont là pour faire oublier cette époque contemporaine pitoyable où les bouffons sont devenus les rois !
    Amitiés.

  2. Les contents pour rien, cet éternel sujet d’émerveillement post moderne. Quand ils ne pas cernent le vide, ils couvent des oeufs.

    Claude

    4 avril 2017 at 10 10 23 04234

    • Sur la photo, c’est tout-de-même un sacré face-à-face. Qui est le clown? Qui est l’escroc?

      Noix Vomique

      4 avril 2017 at 10 10 48 04484

    • Je sais par expérience qu’un poussin tout juste sorti de l’œuf adopte celui qui l’a couvé. Enfant j’en ai eu trois comme ça qui me suivaient partout, sont devenus adultes tout en restant d’une fidélité exemplaire.
      Ça ne les a pas empêchés de finir à la rôtissoire.
      Que vont devenir ceux du monsieur-couveur ? Grave question…

      Fredi M.

      4 avril 2017 at 10 10 49 04494

      • Ça va peut-être donner des idées à François Hollande. Car, là, devant ce type qui couve des oeufs, on ne sait pas si le président tue le temps en attendant la quille ou s’il cherche des idées de reconversion.

        Noix Vomique

        4 avril 2017 at 11 11 14 04144

    • L’ineptie postmoderne de l’art comptant pour rien participe à l’entreprise de destruction généralisée – tous les arts sont visés – de la notion d’œuvre (d’art) et de l’échelle des valeurs. Ils ont réussi à liquider le besoin d’incarnation et l’exigence de transcendance que l’on croyait indissociables d’une création, quelque soit le support employé. Depuis que ce crétin de Duchamp a collé son fichu urinoir aux cimaises d’une galerie il y a un siècle, les suivistes comptant pour rien ont fait florès. Quant à l’union incestueuse de l’art contemporain avec les politiciens d’aujourd’hui, elle est évidente, c’est-à-dire vaine.

      CLAUDE

      4 avril 2017 at 16 04 36 04364

      • Il y a quelque chose d’incestueux, en effet: sans doute les politiciens se reconnaissent-ils dans le foutage de gueule de l’art contemporain. Et puis, comme ils ne veulent pas donner l’air d’être réactionnaires, ils sont prêts à se pâmer devant n’importe quelle ineptie. L’an dernier, Tschok et Kobus avaient eu à ce sujet une conversation fort animée, ici.

        Noix Vomique

        4 avril 2017 at 17 05 40 04404

        • Cette conversation animée fut d’un bon niveau, les duellistes ayant des biscuits comme on dit.
          Dans les années 1990-2000, j’ai tenté à plusieurs reprises avec des complices d’initier le débat sur la pertinence de l’art post-conceptuel* ou « contemporain » dans un média culturel de service public (une radio) : peine perdue. En Suisse romande, une coterie de commissaires du peuple délégués à l’art avec ses relais presse-galeries-institutions bien huilés empêcha et empêche encore l’ouverture d’une vraie discussion de fond. Cette nomenklatura, par un lobbying efficace et le manque d’arguments d’opposants dispersés qui craignent d’être traités de réacs, fascistes,… par la vieille méthode gauchiste, a réussi à imposer l’art post-conceptuel comme art officiel ou quasi. Ils raflent les subventions attribuées par leurs complices dans les fonds de décoration institutionnels, ils ont la mainmise sur de nombreux musées et fondations et ils empêchent l’ouverture d’un débat qui pourrait les mettre dans l’embarras à propos des choix d’acquisition opérés avec l’argent public et la nomination de directeurs de musée et de commissaires d’expositions.

          * Contemporain s’applique à la création (d’)aujourd’hui, quelle soit néo-figurative, abstraite ou post-conceptuelle effondrée.

          CLAUDE

          23 avril 2017 at 11 11 40 04404

          • En France, il y a également une mainmise de la gauche sur les musées et la culture en général: on retrouve toujours la même clique…

            Noix Vomique

            23 avril 2017 at 15 03 35 04354

  3. Ce merveilleux artiste ne fait que renouveler ce que fit Toine dans la nouvelle de Maupassant. En fin lettré, M. Hollande se devait d’aller cautionner ce happening hautement littéraire.

    jacquesetienne

    4 avril 2017 at 13 01 29 04294

  4. L’Art français ( qui n’existe pas) s’exporte au Japon! Vous êtes vraiment rabat-joie.

    Lucie

    4 avril 2017 at 13 01 30 04304

    • D’après Macron, la culture française n’existe pas. En revanche, il existe un monde de la culture… Il s’est mobilisé hier contre Marine Le Pen. C’était dans les colonnes de Libération: après cinq ans d’entre-soi, les artistes ont en effet signé un appel à faire barrage au FN. Ils ont peur pour leurs subventions, on les sent prêts à entrer en résistance si Marine Le Pen est élue. Les mauvais électeurs doivent trembler.

      Noix Vomique

      4 avril 2017 at 19 07 21 04214

  5. En matière de poules, surtout de luxe, il s’y connaît , l’art comptant- pour – rien, il peut faire semblant de le comprendre, ça ne va pas chercher bien loin.

    Boutfil

    4 avril 2017 at 22 10 59 04594

  6. je suis un peu déçu que tschok ne soit pas venu nous faire l’article de cette performance
    attendons un peu, il va s’y mettre

    kobus van cleef

    22 avril 2017 at 23 11 11 04114

    • Moi aussi, je suis un peu déçu. On a l’impression que la campagne électorale a laissé Tschok sans voix.

      Noix Vomique

      23 avril 2017 at 15 03 32 04324

      • il s’est tschoké dans le mur ? en collant des affiches ? en tractant dans le 12ème?
        dommage

        kobus van cleef

        1 mai 2017 at 11 11 35 05355


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :