Noix Vomique

Quelle menace fasciste ?

with 47 comments

macron-s-est-arrete-devant-le-mur-sur_8339c719efb6ccc701efd5cd376f837f

Emmanuel Macron à Oradour-sur-Glane. Puis au Mémorial de la Shoah. Il instrumentalise les crimes commis par le fascisme pour que nous fassions l’amalgame, pour que nous ne soyons pas tentés de voter Marine Le Pen. Car, enfin, comme on nous le répète depuis des années, le FN est assurément fasciste.

D’habitude, ce sont les régimes totalitaires qui utilisent le passé pour manipuler le présent. En quoi le FN est-il fasciste? Est-ce le FN qui menace aujourd’hui la République? Qui a visé des Juifs, dans l’école juive Ohr Torah, à Toulouse, ou dans l’hypercasher de la porte de Vincennes? Qui s’est attaqué à la liberté d’expression en assassinant des dessinateurs de Charlie Hebdo? Qui a mitraillé des terrasses de cafés à Paris? Qui a massacré les spectateurs d’un concert au Bataclan? Qui a écrasé des familles entières avec un camion, un soir de 14 juillet? Qui a égorgé un prêtre en pleine messe? Qui prend les policiers pour cible?

Publicités

Written by Noix Vomique

1 mai 2017 à 15 03 42 05425

Publié dans Uncategorized

47 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. ts ts si vous vous laissez aller à rappeler la réalité, où va-t-on ?

    Paul-Emic

    1 mai 2017 at 16 04 09 05095

  2. Je serais curieuse de savoir ce que vous faites ici sinon instrumentaliser .

    Claudine

    1 mai 2017 at 16 04 11 05115

    • Claudine, je ne me présente pas à l’élection présidentielle et je n’instrumentalise pas un passé vieux de quatre-vingts ans. Je parle de ce qu’il se passe en France aujourd’hui. Ça vous gêne qu’on en parle? Vous préférez nous répéter que le danger, en France, c’est le FN? C’est un refrain qu’on connaît, cela fait trente ans qu’on l’entend…

      • « instrumentaliser », ça ne veut rien dire. C’est un faux concept inventé par les journalistes pour empêcher les opposants au système de parler de quoi que ce soit. À partir du moment où l’on parle d’un fait ou d’une chose dans un but politique, c’est pour s’en servir à son avantage. Ça s’appelle faire de la politique, justement, puisque la politique est, entre autre, l’art de manier les symboles.

  3. Il faut que Le Pen joue le rôle du repoussoir fasciste,
    cela permet de disposer d’un mal-absolu qui fait voter
    les braves gens pour le candidat qu’on leur vend, en
    l’occurrence Macron.
    Et les braves gens, comme notre amie ci-dessus
    tombent allègrement dans le piège!
    Amitiés.

    nouratinbis

    1 mai 2017 at 18 06 11 05115

    • C’est exactement cela, Nouratin. Un piège qui fonctionne à merveille. Les Le Pen, que ce soit le père ou la fille, font partie du système qu’ils dénoncent: ils tiennent en effet le rôle du repoussoir.

      • ce serait vrai si on admet que les Le Pen se prêteraient complaisamment à une mascarade sans aucune volonté de progresser et à la fin de gagner. Ça parait curieux et dénoterait une force énorme, titanesque, de caractère que d’avaler toutes ces ignominies et d’être couverts de crachats juste pour … rien. . Maintenant qu’ils soient instrumentalisés comme nous le sommes tous par des gens qui dominent le monde, c’est bien possible. Tous nous faisons partie du système même contre notre volonté mais il n’y a pas 7 milliards et quelques d’îles désertes sur cette planète. La seule chose qui compte c’est la volonté sincère d’en sortir, de revenir à des rapports plus normaux dans une société qui retrouverait une échelle de valeurs plus traditionnelles du type travail famille patrie, et non pas affairisme, individu atomisé, cosmopolitisme productivisme et consumérisme.

        Paul-Emic

        1 mai 2017 at 22 10 26 05265

  4. Vous n’aurez pas ma haine ! (Car celle-ci va toute entière pour le FN).

    Emmanuel

    1 mai 2017 at 18 06 36 05365

  5. ce ne sont pas les fachos du FN qui ont mis le bazar à Paris aujourd’hui et qui ont mis le feu à un gendarme, le brulant vif, et on vient nous parler de haine du FN ? qui sont les chemises brunes là ? au nom des miens morts en camps je n’autorise pas le petit macron de venir cracher sur leurs tombes

    Boutfil

    1 mai 2017 at 19 07 39 05395

    • Attention, Macron n’a pas, non plus, craché sur la tombe des victimes de la Shoah. Mais, dans le contexte de l’élection présidentielle, l’hommage qu’il leur rend n’est pas exempt d’arrière-pensées. Et c’est dommage.

  6. « D’habitude, ce sont les régimes totalitaires qui utilisent le passé pour manipuler le présent. » N’est-ce pas précisément ce qui se fait aujourd’hui en France ? J’en déduis … non…

    Al West

    1 mai 2017 at 20 08 31 05315

    • Al West, lorsqu’on réfléchit à la façon dont les médias nous ont fabriqué le président Macron, on a en effet l’impression d’avoir assisté durant cette campagne à un putsch en douceur. Aude Lancelin, journaliste de gauche, parle d’ailleurs d’un putsch du CAC 40

  7. Macron ne fait décidément pas dans la dentelle. Finkielkraut a piqué une colère monstre, paraît-il, en voyant ses grimaces. Je le comprends. C’est parfaitement obscène.

    Io

    1 mai 2017 at 20 08 50 05505

    • Io, le coup de gueule de Finkielkraut est ici.

      • au delà des simagrées communautaires qui sont de mise, il votera pour lui. Finkelkraut confirme qu’il est bien un guignol de la pire espèce, celle des colériques larmoyants.

        Paul-Emic

        1 mai 2017 at 22 10 30 05305

  8. Je ne sais pas qu’elles sont les convictions intimes de Marine Le Pen mais je sais une chose : ce ne sont pas des militants du FN qui ont commis les attentats en France ces dernières années. C’est la réalité et elle dérange la « gauche olfactive », celle qui tourne la tête devant ce qui l’incommode, celle qui tape sur le réel pour le faire entrer dans sa grille de lecture obsolète.

    CLAUDE

    1 mai 2017 at 21 09 11 05115

    • Le fascisme n’est pas là où on le croit. Supposons que Marine Le Pen, par miracle, soit élue… On nous promet une guerre civile. Mais qui la déclencherait? Les électeurs de Marine Le Pen? Ou l’extrême-gauche et leurs petits copains islamistes?

  9. Je vous remercie, tous, d’avoir laissé un commentaire. Ce billet m’a aussi attiré, et c’est la première fois que ça m’arrive, de nombreux commentaires très désagréables, que je ne publierai pas et auxquels je ne répondrai pas.

    Durant cette campagne électorale, les attentats djihadistes qui ont frappé notre pays ont semblé faire l’objet d’un véritable tabou: on ne les a jamais évoqués, comme s’il ne s’était rien passé, comme si personne n’avait été tué… J’ai vraiment l’impression que l’on oublie quelles sont les vraies menaces qui pèsent sur la France.

    Après une nuit de repos, je déciderai si je laisse ce billet en ligne ou si je le retire.

    • la semaine va se durcir et si d’aventure MLP gagnait, on n’a pas encore vu le début du commencement du déchainement des purs démocrates, pour lesquels ceux qui ne partagent pas leur avis sont moins que des animaux ne valant même pas la balle pour les tuer (comme en Chine où ils la font payer).

      Paul-Emic

      1 mai 2017 at 22 10 34 05345

      • Ah oui, je pense que la semaine va être dure. Les Jean Moulin de bazar sont remontés.

        • retirer le billet ? mais c’est ce que veulent les commentateurs  » nauséabonds et insultants  » moins on parle des choses plus ils gagnent, ça s’appellerai pas la censure volontaire ça ? nous sommes encore, peut être pour peu de temps si ça continu sur cette lancée, dans un pays on peut dire à peu près ce qu’ l’on pense, ce ne serai pas ça le vrai fascisme ? faire taire les gens qui ne pensent pas comme ils veulent ?

          Boutfil

          2 mai 2017 at 9 09 13 05135

  10. Oh c’est mal, je viens de commettre une incongruité absolue!
    Autant le sujet n’avait pas été abordé la semaine dernière, autant le deuxième tour pointe timidement le bout de son nez au boulot.
    Certains militent ouvertement pour Macron. D’autres glosaient sur l’aspect vestimentairement repoussant des militants du FN écoutant JMLP. Jusque là je ne dis rien. Et là se produit l’ouverture : on trouve que les casseurs de la manif’ syndicale du 1er mai c’est vraiment pô bien.
    Et là je saute à pieds joints dans le plat, en mode ironico-écossais : « oui, mais le vrai danger c’est quand même le Front National »

    Un ange passe et on part déjeuner.

    Tiens, je crois que je suis grillé….

    Popeye

    2 mai 2017 at 14 02 10 05105

  11. La politique n’est plus que de la com… donc oui, macron va faire le zozo à Ouradour. Mais en face, c’est pareil. Le Pen va jouer la défenseuse des opprimés à Whirlpool, or quand on voit les amendements proposés par les sénateurs FN sur la loi travail, on ne peut pas dire que ce soit fait pour défendre les ouvriers… Mais alors pas du tout.
    Et si on analyse les votes du FN au parlement européen, comme ils siègent avec Orban et Geert Wilders, qui sont 100% libéraux, c’est pareil. Le FN est là pour enfoncer les ouvriers. Sur les travailleurs détachés, pas de Le Pen pour voter, sur le TAFTA et autre accord avec le Canada, idem, pas de FN pour dénoncer les accords. Quand un projet de loi entend garantir un socle de protection sociale au niveau européen… idem, pas de FN pour voter pour.

    Si Macron n’a rien à foutre à Ouradour, Le Pen fait aussi de la com en posant avec des ouvriers. Le Fn reste un parti d’extrême droite avec une composante anti-syndicale, limitation aux salariés d’avoir un droit de parole ou de gestion des entreprises etc…

    Blakowski

    2 mai 2017 at 15 03 39 05395

    • elle a déclaré si je ne me trompe qu’elle abrogerait la loi El Khomeri tandis que Macron considère que cette loi n’est qu’une étape sur la route des lendemains qui chantent.

      Paul-Emic

      2 mai 2017 at 18 06 54 05545

      • le tout est de savoir quelle chanson on va chanter demain avec makhroud

        quelque chose me dit que ce sera ni la massaliotte ni la ‘ternationale ni la varsovienne

        l’hymne à la joie? à la joâ?

        ça et magic systèm , il a de drôles de goûts musicaux ,le petit gauleiter

        kobus van cleef

        10 mai 2017 at 14 02 39 05395

  12. A reblogué ceci sur No One Is Innocent….

    Skandal

    9 mai 2017 at 11 11 06 05065

  13. Pour la direction d’Arte, l’antisémitisme ne peut être que d’extrême-droite. Les deux auteurs allemands d’un documentaire commandité par la chaîne viennent de le constater : leur film a été retiré des programmes.
    Lire : http://www.causeur.fr/antisemitisme-censure-documentaire-arte-banlieue-44320.html

    CLAUDE

    30 mai 2017 at 14 02 18 05185

    • l’extrême droite n’existe que pour ça, justifier l’existence du philosémitisme : puisque les méchants sont contre, ou du moins on leur prête ce défaut , alors être pour c’est bien.

      Paul-Emic

      30 mai 2017 at 22 10 51 05515

      • Quand vous écrivez « l’extrême droite n’existe que pour ça », vous pensez à son existence/utilisation par les médias mainstream comme épouvantail, c’est bien ça ? Parce que l’extrême droite existait bien avant le contrôle – ou la tentative contrôle – médiatique des consciences. Une précision : quand j’écris extrême-droite, je parle des groupuscules néo-nazis, le repoussoir préféré d’Arte qui cherche à nous faire croire que le nazisme va resurgir en Allemagne, au Danemark, en Hongrie und so weiter. Aussi lorsque la direction de la chaîne a visionné le fruit de l’enquête des deux reporters allemands où l’antisémitisme n’était plus seulement pointé chez les néo-nazis minoritaires mais aussi (et surtout) dans les banlieues à dominante arabo-musulmane, elle a retiré le film, une censure révélatrice du déni de réel. Une seconde précision : je ne suis ni anti ni philosémite mais savoir qu’il existe une puissance régionale (l’Etat d’Israël) capable de « tenir » les poussées de l’islamo-fascisme fait que je dors mieux.
        Bien à vous

        Claude

        31 mai 2017 at 9 09 40 05405

        • oui je pense effectivement au fait que l’extrême droite est utilisée comme repoussoir. Je vais même plus loin j’aurais dû dire « n’existe plus que pour ça » parce que sinon il y a longtemps que notre superbe démocratie aurait criminalisé toute opposition classable dans l’extrême droite : en gros tous ce qui n’est pas marxiste, refuse les bienfaits supposés du mondialisme et déplore la disparition programmée de notre nation, à droite de LR en gros.
          On peut discuter à l’infini de l’antisémitisme, ses formes, ses causes mais cela est interdit de facto sur un espace public et je n’ai nullement envie d’aller fréquenter la XVII ème.

          Je n’ai pas le même avis que vous sur le rôle d’Israël dans le Moyen Orient vis à vis des intégristes musulmans et en particulier des intégristes armés.

          On aurait tort de considérer qu’il n’existe qu’une seule tendance musulmane en ébullition dans la région.

          Il y a déjà les musulmans qui sont directement confrontés à la création d’Israël, ceux que l’on nomme le plus souvent Palestiniens. Globalement avant 48 c’étaient de bon bougres qu’on a chassé de chez eux, ils l’ont mal digéré et on les comprend un peu. Ce sont des ennemis indéfectibles d’Israël et cette guerre de 69 ans les a radicalisés et renvoyés vers l’islam après que les mouvements laics et marxistes n’ont pas rencontré de succès dans leur reconquête.
          Il y a les pays voisins confrontés à l’émergence d’une puissance régionale très agressive. A part peut-être la Jordanie, tous l’ont payé très cher par des guerres meurtrières, des coups d’État, des guerres civiles, des amputations territoriales. Eux aussi, relativement laïcs, voir marxisants à la sauce musulmane ont été radicalisés par l’émergence de mouvements combattants radicalisés, on pensera plus particulièrement au Liban. à la Syrie, à l’Égypte.
          Il y a les pays non directement confrontés à Israël, quand Israël n’est pas allé directement les chercher, comme l’Irak, mais qui sont des puissances régionales de diverses importances. Leur opposition à Israël est faite de solidarité religieuse et de besoin de limiter la puissance et l’extension d’Israël dans la région. On pensera aux royaumes du Golfe, à l’Iran, l’Irak.

          je passerai sur le reste du monde arabo-musulman qui affiche une solidarité de façade parce que l’islam est ainsi fait qu’il est très difficile de se désolidariser de ses coreligionnaires. Les Turcs ont une politique particulière, mais ils ne sont pas arabes et manifestement ça compte.

          Et puis il y a DAESH, qui n’est pas du tout, mais pas du tout un ennemi déclaré d’Israël même si ça peut surprendre.
          On sait de diverses sources que DAESH a été soutenu par certains services et/ou administrations américaines. Ce que l’on sait moins, bien que cela ait été révélé au moins deux fois, c’est que des blessés de DAESH ont été , (peut-être encore) soignés dans des hôpitaux militaires au Nord d’Israël près de la frontière syrienne à l’époque où pourtant DaESH enchainait les exactions meurtrières.
          Ce qui veut dire que ce ne sont pas des ennemis et qu’Israël comme les USA se servent de DAESH pour détruire la Syrie et El Assad, pour supprimer un régime laïc et y substituer une théocratie corrompue pensant certainement y trouver leur compte échangeant pétrole et désordre et instabilité, donc front armé désuni contre Israël, pour de l’argent .
          En conclusion la présence d’Israël comme bouclier de l’Occident ne me convainc pas du tout.

          Paul-Emic

          31 mai 2017 at 23 11 03 05035

          • Merci de cette réponse étayée qui demande réflexion.
            A propos de liens « contre-nature » entre DAESH et des services ou administrations du camp opposé, du moins officiellement, vous mentionnez des sources. Dans ce genre de conflit, trouver des sources fiables est une gageure. Vous avez une ou deux pistes ?

            CLAUDE

            1 juin 2017 at 11 11 40 06406

          • J’ai commis une erreur, il ne s’agit pas de Daesh mais du front Al Nosra annexe d’Al Qeida ce qui sur le fond ne change pas grand chose : les mouvements prétendument radicaux n’en veulent pas particulièrement à Israël et vice versa
            http://www.voltairenet.org/article189367.html
            http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/israel-soutient-il-le-front-al-nosra_1692573.html
            https://www.egaliteetreconciliation.fr/Un-ex-directeur-du-Mossad-confirme-Israel-soigne-les-terroristes-d-Al-Qaida-43384.html
            http://www.la-croix.com/Monde/Moyen-Orient/Sur-Golan-armee-israelienne-face-Al-Qaida-2016-06-13-1200768204

            Vous dites vous même que les champions de l’antiracisme classent n’importe qui à l’extrême droite, Ben Soussan dans votre exemple , Zemmour aussi, preuve que ce terme n’a en soi aucune signification, mais c’est cette classification qui est ensuite avalisée par les médias puis la société.
            La démonstration que c’est du philosémitisme ne va pas être aisée mais je m’y risque.

            D’une part comme le dit ci-dessous Noix Vomique, le seul antisémitisme qui vaille est d’extrême droite, j’ajoute par définition, par héritage de Nuremberg . C’est un des piliers de la foi.
            D’autre part on ne peut délier racisme et antisémitisme. C’est le système qui le veut. Si vous êtes raciste vous êtes nécessairement un antisémite qui peut-être s’ignore encore, mais vous l’êtes potentiellement, et si vous êtes antisémite et même antisioniste, vous êtes raciste sans appel.

            Dans l’exemple que vous me donnez, les magrébins seraient antisémites, ce qui par rapport au canon de la foi est forcément impossible, c’est donc celui qui les accuse de racisme qui nécessairement l’est, même si accidentellement c’est un Juif (je le suppose d’après son patronyme) .
            La démarche des accusateurs est donc philosémite dans son approche même si le résultat est cocasse. Mais cette contradiction ne vient pas d’eux, elle vient des conséquences de Nuremberg comme l’avait à l’époque démontré Bardèche.
            La conséquence est une fonction bijective, tout « extrémiste de droite » (sans qu’on sache vraiment ce que ça regroupe) est nécessairement raciste et antisémite et tout raciste et antisémite est nécessairement d’extrême droite, donc si je n’aime pas l’extrême droite, nécessairement, dans ce monde binaire j’aime les Juifs et les autres victimes potentielles de l’extrême droite tant honnie .
            Je vous rejoins par contre si vous me dites que tout cela est entièrement coupé de la réalité à laquelle nous sommes quotidiennement confrontés.

            Paul-Emic

            1 juin 2017 at 23 11 00 06006

          • Merci des liens.

            CLAUDE

            3 juin 2017 at 12 12 13 06136

        • Paul-Emic, je suis entièrement d’accord avec Claude: l’extrême-droite n’existe pas seulement parce qu’elle permet à ses adversaires de justifier le philosémitisme. Et je ne suis pas certain, d’ailleurs, que ceux qui passent leur temps à dénoncer l’extrême-droite soient vraiment philosémites. Quant à la définition de l’extrême-droite… Lorsque Georges Bensoussan, rédacteur en chef de la Revue d’histoire de la Shoah, dirige l’ouvrage collectif « Les territoires perdus de la République« , les champions de l’antiracisme n’hésitent pas à le classer à l’extrême-droite parce qu’il ose affirmer que l’antisémitisme est très répandu chez les jeunes maghrébins… Dans ce cas, la qualification d’extrême-droite ne sert pas les intérêts d’un quelconque philosémitisme: elle va davantage dans le sens de la soumission à l’islamisme.

          Noix Vomique

          1 juin 2017 at 13 01 49 06496

          • Ma réponse est dans celle que je fais à Claude

            Paul-Emic

            1 juin 2017 at 23 11 09 06096

          • Je suis d’accord avec vous: l’appellation « extrême-droite » est instrumentalisée pour servir d’épouvantail: elle permet ainsi à nos élites de se maintenir au pouvoir par défaut, en jouant sur la peur du fascisme.
            En revanche, je ne vous suis pas sur Israël. Mais c’est un autre sujet…

            Noix Vomique

            2 juin 2017 at 9 09 50 06506

          • concernant Israël sur ce cas précis je ne fais que citer des articles de médias officiels ou alternatifs. Je ne tiens pas non plus à m’étendre sur des sujets tabous.

            Paul-Emic

            2 juin 2017 at 11 11 03 06036

          • ha l’extrème droite, l’extrème drouâte, la drouâte tant tellement extrème qu’on ne sait plus où la ranger sur l’échiquier politrouk……
            on ignore pourquoi elle fait l’objet de tant de détestation et , bigre, personne, oui , personne n’est en mesure de nous l’expliquer

            elle serait anti républicaine?
            mais comment? mais pourquoi? a-t-elle des bataillons prêts à couper les lignes tilifoniks ? des kamikazes prêts à se faire sauter au milieu des foules mélomanes ? des sicaires prêts à égorger des curetons, des fliccards , des crayonneurs pas drôles?

            non

            non enfin, pas tout à fait mais c’est tout comme

            on fera comme si c’était ça

            on fera comme si c’était la drouâte extrème qui plastiquait le tromé , les concerts de muzaks , qui égorgeait les gentils fliccards, d’accord?

            en fait , depuis que cette grosse vache de fion s’est vautré à la pestilentielle et a appellé à voter makhroud 5 minutes à peine après son gadin, la drouâte est passée à gauche,non ?
            et donc la drouâte extrème est passée au centre, centre droit

            ça ira comme ça ?

            je suis meilleur en géographie politrouk que bien des politologues appointés par nos impôts et taxes

            kobus van cleef

            4 juin 2017 at 10 10 48 06486

          • @Kobus
            nous sommes d’accord, l’extrême droite ne recoupe aucune réalité sur le terrain puisque on y trouve des islamo-compatibles comme ER des nationalistes, des néo-nazis, des réactionnaires patriotes, des royalistes, des bonnes de curé, des salariés (ouvriers serait un peu réducteur) conscients d’avoir été trahis par la « gauche » etc …
            Mais pour les progressistes qui vont des antifas aux bourgeois de centre droit, en passant par Mélenchon, les néo-gaullistes, les frères ∆, les socialistes libéraux, les catholiques conciliaires, l’extrême droite existe bien, elle leur permet même d’avoir une consistance car sinon de qui parleraient-ils ? où serait leur nouvelle frontière ? où serait le bouc émissaire qui permet de cristalliser les valeurs de la république et l’esprit républicain ?

            Paul-Emic

            4 juin 2017 at 12 12 02 06026

    • Claude, pour les gauchistes, le seul antisémitisme condamnable est en effet celui de l’extrême-droite… Début avril, pendant la campagne présidentielle, dans le onzième arrondissement de Paris, une femme, Sarah Halimi, a été torturée puis défenestrée par son voisin Kada Traoré. Les médias ont passé sous silence ce crime antisémite commis par un musulman: il a fallu attendre la fin du mois de mai pour que la presse commence à en parler.

      Noix Vomique

      1 juin 2017 at 13 01 45 06456

      • J’avais appris ce crime sur un site ou un blog indépendant. Le silence assourdissant des gros médias mais aussi des réseaux sociaux de beaux esprits « degôche » est une honte. Dans les années 70, l’anti-sionisme de l’extrême gauche avait déjà quelques relents antisémites. Récemment, un collègue à qui je rappelai cette position m’avoua « un vieux fond antisémite » (sic) sous couvert d’antisionisme.

        CLAUDE

        3 juin 2017 at 11 11 55 06556

  14. j’avais appris cette nouvelle à l’époque par un média alternatif et son masquage par la presse ne m’a pas étonné pour les raisons que j’expose à Claude (la victime, juive, se serait « retrouvée » raciste !) et aussi à cause de la période électorale, ça faisait un peu désordre.

    Paul-Emic

    1 juin 2017 at 23 11 08 06086


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :