Noix Vomique

Ne nourrissez pas les migrants !

with 6 comments

À peine évacués, les migrants sont de retour sur le campement sauvage du boulevard Ney, à Paris, comme si la Porte de la Chapelle était en train de devenir un second Calais, et BFMTV nous expliquait dimanche que les migrants faisaient déjà la queue « pour récupérer la nourriture apportée par les collectifs et les associations ». On ignore si ces migrants ont été fraîchement débarqués ou s’ils reviennent après avoir été expulsés -le terme « migrants » est d’ailleurs tellement vague qu’il pourrait désigner un troupeau de gnous. Les personnes qui se plaisent à les nourrir sont certainement animées des meilleures intentions. Or, elles créent une véritable situation de dépendance: les migrants vont affluer toujours plus nombreux vers les points de distribution et cela aura des conséquences sur leur comportement et leur santé. Il y a une vingtaine d’années, le professeur Robert Sapolski, de l’université de Stanford, mena une étude sur les babouins du parc naturel du Serengeti, au Kenya. Les visiteurs, malgré toutes les mises en garde, s’obstinaient à laisser de la nourriture aux babouins; ces derniers n’avaient donc plus besoin de se bouger le sang pour trouver de quoi manger. Ils dépensaient alors toute leur énergie à se battre, pour des femelles ou une portion de territoire. Or, ce semblant de vie sociale est générateur de tension et le professeur Sapolski, dans un parallèle étonnant, explique que les babouins, oisifs, mais exposés au stress, développent des pathologies que l’on retrouve chez les humains -des ulcères, mais aussi de l’hypertension et des taux excessifs de cholestérol. Finalement, ce sont ces mêmes problèmes de santé, propres aux populations occidentales, qui guettent les migrants. Les associations qui distribuent de la nourriture en sont-elles conscientes?

Publicités

Written by Noix Vomique

10 juillet 2017 à 16 04 19 07197

Publié dans Uncategorized

6 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. N’est-il pas raciste de comparer les migrants à des singes ? Vous allez vous faire censurer par les associations de défense des immigrés. Jurisprudence Taubira.

    Sébastien

    11 juillet 2017 at 12 12 50 07507

    • Mais voyons, c’est le professeur Sapolski qui compare les babouins aux humains! Et l’article de Libé n’a-t-il pas pris un malin plaisir à faire un parallèle entre les babouins et les hommes occidentaux ?

      Noix Vomique

      11 juillet 2017 at 13 01 15 07157

  2. Le babouin est un primate, comme l’homme. Taubira est un primate. Je suis un primate. Noix vomique aussi, etc… Il est donc parfaitement logique que des hommes entassés, déracinés, hormonés à max, puisqu’ils sont jeunes, finissent par tourner dingues comme des babouins dans un contexte pareil. Toute la question est d’imaginer ce qui se passerait si les assoc n’intervenaient pas. Je doute qu’ils repartent chez eux par le premier bateau. Donc de toute façon ils se battraient pour ne pas crever de faim. C’est insoluble.

    Io

    11 juillet 2017 at 21 09 53 07537

    • Io, je ne pense pas que le problème des migrants soit insoluble. Il faut le traiter en amont et les empêcher d’embarquer pour l’Europe. Évidemment, une fois qu’ils sont ici, nous sommes condamnés à leur faire la charité, mais il faudrait leur donner des repas momentanément, en attendant de les renvoyer d’où ils viennent. Je n’ai pas pu m’empêcher d’être ici sarcastique -l’idée que les migrants se retrouvent avec du cholestérol ou de l’hypertension me fait bien marrer; et j’aurais pu également reprendre les termes de cette campagne de l’Office national des forêts contre le nourrissage des animaux sauvages. Enfin, toutes ces associations qui nourrissent les migrants me font doucement rigoler. En fait, il faudrait que je fasse un billet un peu plus sérieux sur le rôle trouble des ONG dans cette crise migratoire. La présence de ces organisations en Méditerranée est attractive pour les migrants, car elle donne l’impression que la traversée sera plus sûre. Mais surtout, un rapport de Frontex a révélé que des réseaux criminels avaient embarqué directement des migrants sur les bateaux de certaines ONG et le procureur de Catane a dénoncé les collusions entre humanitaires et mafias de passeurs… L’Union européenne est bien consciente du problème puisque, début juillet, les ministres de l’intérieur italien, allemand et français se sont réunis à Paris pour « travailler à un code de conduite pour les ONG ». Cela ferait sans doute un joli billet, mais ce sont les vacances et je dois confesser que j’ai un peu la flemme…

      Noix Vomique

      12 juillet 2017 at 8 08 52 07527

      • ils vont aussi souffrir du diabète , du surpoids , des caries dentaires, de l’intertrigo et de l’athlétic foot

        si en plus ils peuvent faire un cursus de sociologie,ils deviendront de parfaits européens

        chouette

        non?

        bon tant pis alors

        kobus van cleef

        12 juillet 2017 at 22 10 07 07077

  3. Toute comparaison mise à part, ces Associations sont purement et
    simplement criminelles, je l’ai toujours dit, même sans savoir l’histoire
    des Barouins…je veux dire babouins.
    Amitiés.

    nouratinbis

    17 juillet 2017 at 14 02 26 07267


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :